Les arcanes du blockbuster, le remake disney

Avis sur Mulan

Avatar Lordlyonor
Critique publiée par le

Protagonistes:
Bob: PDG de Disney
Jon Favreau: Jon Favreau
Ching Chang et Ping Poing: équipe du projet Mulan
Byron: seule personne raisonnable dans cette histoire

Fin 2017, studio de Disney, autour d'une table de réunion bien diversifiée ou on ne retrouve que des personnes qui gagnent plus en 1 mois que le PIB du Bhoutan, les plus éminents producteurs d'Hollywood se retrouvent pour discuter du prochain projet live de Disney.

Bob: "Oh la la les gars, cette idée de remakes lives de "nos" chefs d'œuvre c'était une idée incroyable, aucun effort pour des recettes de plusieurs centaines de millions de dollars, c'est même mieux que nos films Marvel, on est même pas obligé de changer les noms pour faire croire qu'on fait des films différents, franchement merci Favreau t'es toujours là dans les bons coups pour nous en mettre plein les poches."
Jon: "Mais de rien, d'ailleurs concernant mon idée de Roi Lion tourné de façon documentaire..."
Byron: "Mais dans les documentaires les animaux ne parlent p..."
Bob: "Validé, je sens que ça va nous rapporter un max de pognion c't'histoire, et arrête tes jérémiades Byron, c'est pas avec tes films intelligents qu'on va renflouer nos caisses"
Ping Pong: "D'ailleurs concernant le projet "Mulan", je sais qu'en ce moment c'est pas une bonne chose de mettre les chinois en avant mais vu que c'est un des Disney préférés y'a moyen que ça rapporte pas mal"
Bob: "Ouais Ouais ça c'est vraiment pas con au pire les gens penseront qu'on est gentil avec eux du coup ça passe, en plus ici on est dans un pays libre alors on fait ce qu'on veut des films qu'on a créé. Du coup Ching Chang et Ping Poing j'vous laisse 2 semaines pour l'écriture du scénario (la salle éclate de rire) puis après vous me trouvez le matos et les acteurs."
Ching Chang: "D'ailleurs en parlant des acteurs on a un problème, les gens nous reproches de mettre trop d'américains dans nos films américains. Du coup ils veulent des chinois qui sont sous représentés."
Bob: "Mais ils sont plus d'un milliard et demi, c'est quand même culotté de venir nous dire qu'ils sont sous représentés"
Ping Pong: "Ne vous inquiétez pas, j'ai trouvé une bonne alternative, on va prendre une actrice Sino-américaine, ça me semble un bon compromis"
Bob: "Ah Ah quel coup de maître je valide, j'vous donne 200 millions et j'veux un film à 2 milliards d'ici novembre 2019."
Byron: "C'est peut être un peu ambitieux..."
Toute la salle: "TA GUEULE BYRON!!!! Retourne à tes dessins animés pour enfants."

Fin 2019, Bureau de Disney Rénion entre Bob, John et Pong et Chang et Byron.

Bob: "Bon les gars c'était incroyable, on a fait 2,5 Milliards de dollars avec nos Belle et la Bête et Roi Lion, encore merci John, t'as vraiment géré sur ce coup."
Byron: "Fin niveau critique c'est pas vraiment ça..."
Jon: "Arrête de faire chier gamin, on s'en fout de leur avis tant qu'on a leur pognon"
Bob: "Ça c'est bien dit Jon, d'ailleurs notre duo aux noms racistes, comment se passe notre Mulan?"
Pong et Chang: "Bon vu qu'on avait déjà des femmes et des asiats on a décidé de pas non plus rajouter des homos. Mais du coup on a bien expliqué le fait que c'était une femme qui évoluait dans un monde macho, quit à le rappeler toutes les 2 scènes jusqu'à l'overdose, on lui même retiré son histoire d'amour car c'est bien connu les filles fortes ne tombent jamais amoureuse. On a aussi arrêté d'en faire une femme qui doute de son avenir. C'est dès l'enfance une femme forte et sur d'elle, d'ailleurs l'épreuve du camps elle ne le gagne plus avec son intelligence mais avec sa force brute."
Byron: "Du coup vous avez détruit tout ce qui faisait le génie du 1 pour un film random sans intérêt?"
Jon: "Byron tu fais chier"
Pong et Chang: "Oui et...non, en fait on a gardé un semblant de quête de soi avec un jeu de prénoms/identités de l'héroïne, un truc JAMAIS vu à Hollywood, et pour tout ce qui est implicitement dit soi on l'a retiré soi on l'a dit explicitement, histoire de se remettre au même niveau intellectuel que le public. On a remplacé muchu qu'on trouvait raciste et inutile dans un film sérieux pour un phœnix sans feu car on avait plus de fric. On a aussi retiré le grand méchant terrifiant et mystérieux pour 2 méchants pas vraiment méchant plus pitoyables qu'autre chose. Si on rend la chose la plus basique/moins prise de risque possible c'est aussi pour que ces connards de Twitter arrêtent d'emmerder le monde au moindre truc qui leur plait pas alors qu'ils n'ont même pas vu le film. Mais ne t'inquiètes pas on a gardé les 3 grandes valeurs de l'héroïne, Travail, Famille, Patrie."
Byron: "Euhhh... ça ça passera pas en Europe."
Pong et Chang: "Mais ne t'inquiètes pas, ils seront trop occupés à essayer de comprendre à quoi sert le Chi, aka les midichloriens de Star Wars, un truc JAMAIS vu à Hollywood"
Byron: "Donc vous êtes en train d'expliquer que le message c'est: tu peux réaliser tes rêves mais seulement si ton père avait assez de microbes dans le sang".
Pong et Chang: "Oui mais..."
Byron: "Mais d'ailleurs j'ai vu quelques scènes, c'est vraiment moche et restreint sur lui même, surtout quand on compare avec les magnifique décors ouverts du premier film. Et l'action est vraiment molle, c'est pas un peu la loose pour un film à presque 300 millions de dollars?
Pong et Chang: "Écoute Byron, Starbuck tout les soirs ça coute cher, il fallait faire des sacrifices nécessaires comme le scénar, la mise en scène et les décors."
Byron: "Bob tu les a entendu, tu peux pas laisser le film sortir comme ça."
Bob: "Je valide!!! J'ai entendu Star Wars et Super Héros, 2 trucs qui marchent pas mal en ce moment, en plus je pense que voir Mulan avec ses sous-vêtements par dessus le pantalons ça devrait permettre la désobjectivisation de la femme."
Byron: "Putain quelle bande de con..."

Mi 2020, réunion d'urgence entre Pong, Chang, Bob et John (Byron a été exclu car il faisait chier).

Pong: "Nous sommes en guerre."
Bob: "Bon les gars on est mal barré, déjà le film a été reporté à cause de cette épidémie de petite grippe qui provient tout droit de la ville de naissance de notre actrice principale mais en plus celle ci se permet 2/3 commentaires contre les droits Hong-Kongais, heureusement qu'on l'a empêchée de parler des musulmans sinon on se serrait vraiment fait boycott par tous les pays du monde."
Chang: "C'est vrai ça, comment on aurait pu deviner qu'une Chinoise pense comme un Chinois dans un Pays qui tend à la pensée unique depuis plus de 70 ans."
Jon: "Messieurs, j'ai une excellente idée pour sauver ce film du scandale."
Bob: "Oh putain les gars on est sauver, notre dieu du pognon est arrivé, dit nous tout John."
Jon: "Ok Ok, qui boycottent le plus le film? Les occidentaux, et en Occident, est-ce qu'on aurait pas une chouette alternative au cinéma?"
Bob: "Tu veux parler de Disney +?"
Jon: "Exactement, on va s'en servir pour faire de la pub en Europe. Par contre au States on est déjà bien implanté, on a même dépassé Netflix, du coup je propose qu'on le fasse payer à un prix raisonnable pour un film, disons TRENTE BALLES. Et pour les pays qui n'ont pas encore Disney + on les met au cinéma pour essayer de renflouer les caisses, notamment en Chine ou le film risque de faire un carton."
Bob: "Et il y a un inconvénient avec ton idée?"
Jon: "Y a p'tet moyen qu'on détruise l'industrie du Cinéma mais après tout pour quelques millions de chômeurs en plus on peut arriver à être rentable juste sur le sol américain en plus de baser toute notre activité filmique sur l'appli ce qui diminuerai grandement le prix de la com. Donc en clair que du Bénéf pour nous, et pour l'effondrement de l'industrie au pire on leur dira que les conseillères d'orientation les avait prévenues, que le cinéma ça allait être compliqué, et on dira aux autres pays qu'ils n'avaient qu'à arrêter de trop se reposer sur nos films américains."
Bob: "Insolent, antipathique, destructeur mais surtout rentable. Merci John, je savais qu'on pouvait compter sur toi, je sens qu'on va cartonner, fin plus nous que le reste de l'industrie qu'on a participé à créer."

Bonus:
Protagonistes (Fin plutôt antagoniste):
moi: lordlyonor
ronoyldrol: le moi dans ma tête

26 octobre, 22h, sur un canapé après avoir vu le remake "Mulan"

Moi: "C'était vraiment pas ouf, surtout comparé au premier. J'ai même du mal à voir comment le projet a pu être validé. Tient d'ailleurs ça pourrait être un super sujet pour les "Les arcanes du blockbuster" du Sergent, c'est dommage qu'il ai arrêté, c'était une série qui m'avait beaucoup fait rire à mon arrivée sur le site."
ronoyldrol: "C'est vrai que ça avait pas mal marché son truc, faudrait faire pareil."
Moi: "Euh ça va être compliqué, j'ai vraiment pas le niveau d'écriture du bonhomme, surtout que les gens verront rapidement ce plagiat honteux."
ronoyldrol: "T'inquiètes, t'inquiètes, rappelle bien au gens que t'as que 16 ans, c'est un bon laisser-passer à toutes les conneries imaginables. Et au pire si les gens râlent, t'as qu'à dire que c'était un hommage".
Moi: "J'pense pas que les gens de SensCritique soient aussi cons que les mecs inscrits sur Disney +, ça passera pas"
ronoyldrol: "Au pire t'as qu'à jouer le jeu de l'énorme blague en mettant en bonus cette discussion en soulignant bien que t'essaies de te moquer du film en faisant pareil."
Moi: "Attend quoi? J'te suis plus."
ronoyldrol: "Bah comme les producteurs, toi le mec sans talent et fainéant t'essaies de faire des bénéfices sur un produit connu et respecté de tous avec un travail bâclé moins bien que l'original et sans l'accord du créateur en jouant tout sur la nostalgie."
Moi: "Oh Putain mec t'es trop con c'est génial on va cartonner."

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1538 fois
35 apprécient · 2 n'apprécient pas

Lordlyonor a ajouté ce film à 4 listes Mulan

Autres actions de Lordlyonor Mulan