Avis sur

Network - Main basse sur la TV par Cthulhu

Avatar Cthulhu
Critique publiée par le

NETWORK, Sidney Lumet (1976) :
Le journalisme au coeur d'une prophétie débordienne

« La loi du spectacle est la plus totalitaire du monde libre »
Pierre Nora, L'évènement monstre

En 1974, Christine Chubbuck, une journaliste américaine, se suicide en direct à la télévision en évoquant le phénomène de sensationnalisme des médias, ce qui provoqua ... un immense choc médiatique et beaucoup de sensationnalisme. L'écrivain et scénariste américain Paddy Chayefsky fut particulièrement affecté par ce suicide qui a dépassé les réalisateurs de l'émission – depuis les direct ont un décalage de quelques secondes. Ce tragique fait divers est à la base de son scénario primé aux Oscars du film Network, sorti en 1976.

Le protagoniste du film, Howard Beale est un présentateur qui annonce son futur suicide à cause de son éviction de la chaîne, faute d'audience. Cela va amorcer le début d'une folle remontée de l'audimat. Beale ne se fait plus renvoyer, et va même être à la tête d'une émission à succès où il dénoncera tous les vices et travers de la TV … et ainsi conforter la chaîne dans son ambition comptable. Lumet et Chayefsky critiquent un journalisme voué au sensationnalisme, à l'audience, à l'argent ; corrompu. Par le montage et le cadre, précis et juste, c'est toute la folie du phénomène qui est mise en lumière ; une démence qui s'étend comme une maladie, qui corrompt un corps sain.

Généralement qualifié de satire, le long-métrage de Lumet est selon lui plutôt un « reportage ». Network est la référence ultime de la critique des médias au cinéma, témoignant dès 1976 de toutes les problématiques, de tous le dangers, qu'aujourd'hui encore le journalisme doit affronter. Portrait froid et cynique sur le journalisme, sur la télévision, sur une forme d'activisme, Network est un sombre constat sur l'état de la TV (où Lumet a débuté) et du journalisme jadis au service de la démocratie. Loin d'être une satire, ce chef d'oeuvre n'était au final pas pessimiste, mais simplement prophétique d'une « Société du spectacle » debordienne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 298 fois
1 apprécie

Cthulhu a ajouté ce film à 2 listes Network - Main basse sur la TV

Autres actions de Cthulhu Network - Main basse sur la TV