Portrait au vitriol de la télévision

Avis sur Network - Main basse sur la TV

Avatar Redzing
Critique publiée par le

Ayant appris son licenciement imminent, un présentateur pète les plombs en direct, et va déclencher une cascade d'événements. Sidney Lumet nous livre ici un portrait au vitriol du monde de la télévision, qui parait pourtant tristement réaliste. Directeur arriviste, manipulations au sein de la chaîne, journalisme-spectacle, voyeurisme, partenariats entre des communistes radicaux et des avocats de la chaîne, populisme alors que les USA sont en crise : tout le monde en prend pour son grade !

Si la mise en scène est un peu trop sage (il y a tout de même quelques très bons passages), la qualité de "Network" vient d'une part d'un scénario pertinent, riche en monologues particulièrement bien écrits, et dont le propos n'est que plus vrai aujourd'hui. D'autre part, les acteurs y sont excellents : William Holden en vieux loup qui prend du recul, Faye Dunaway en productrice trop innovante, Robert Duvall en directeur égocentrique, et Peter Finch, complètement allumé en présentateur devant prédicateur. Du tout bon.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 16 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 2 listes Network - Main basse sur la TV

Autres actions de Redzing Network - Main basse sur la TV