👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ninotchka

1939

1.5K

1.4K

159

7.7

Film de Ernst Lubitsch · 1 h 50 min · 3 avril 1940 (France)

Genre : Comédie romantique

Casting (acteurs principaux) :

Greta Garbo, Melvyn Douglas, Ina Claire, Bela Lugosi, Sig Ruman, Felix Bressart, Alexander Granach, Gregory Gaye

Groupe :

Ninotchka

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Une jeune Soviétique, incorruptible et autoritaire, en mission officielle à Paris, s'éprend d'un aristocrate qui représente tout ce qu'elle est censé détester.

Limguela

Limguela

Il y a pas qu'à l'écran qu'on peut se délecter de quelques phrases savoureuses. Billy Wilder raconte qu'après une projection test Lubitsch était...

il y a 7 ans

3 j'aime

1

Gilles777

Gilles777

Impression de déjà vu ! J'avais vu le remake avec Cyd Charisse avant.

il y a 20 jours

2 j'aime

2

Neah_

Neah

Critique du 3 MAI 1940 Un film amusant, subtil, nuancé, plein d'humour, signé Ernst Lubitsch. [...] Greta Garbo est charmante lorsqu'elle est grave...

il y a 6 ans

2 j'aime

1

Aurea
8
Aurea

Critique positive la plus appréciée

Et Garbo riait

Pour moi ce fut un peu la découverte de Garbo quand j'ai vu Ninotchka, le film de Lubitsch où Garbo rit. Sans doute cette fameuse scène est-elle un peu forcée mais la femme s'humanise et dans la vie...

Lire la critique

il y a 10 ans

ludovico
3
ludovico

Critique négative la plus appréciée

affreusement pataud dans son anticommunisme primaire – et c’est un fan de Michael Bay qui vous le di

Il y a des cinéastes avec qui on n’est pas en affinité, sans vraiment savoir pourquoi. Dans les années 80, nous arrivions à Paris, tel un Rastignac des Yvelines. Le célèbre IUT-Paris V Communication...

Lire la critique

il y a 6 mois

Sergent_Pepper
8

Mutins au mépris des soviets

Lorsque Lubtisch rencontre Garbo avec l’ambition de la faire rire à l’écran c’est un moment particulier de l’histoire du cinéma qui s’écrit. Mais avant le chef-d’œuvre insurpassable qu’est To be or...

Lire la critique

il y a 8 ans

Homlett
9
Homlett

« Ninotchka » : blanc bonnet, bonnet rouge.

Lubitsch réalise Ninotchka après un voyage à Moscou en 1936, où il retrouve le cinéaste communiste allemand Gustav von Wagenheim ayant fuit l'Allemagne nazi en 1933. Wagenheim avait été l'élève, avec...

Lire la critique

il y a 11 ans

drélium
8
drélium

Critique de par drélium

Pour tout le second degré des dialogues, l'audace de confronter Est et Ouest, le bon équilibre romantique, Lénine qui sourit, Greta Garbo superbement polymorphe, très juste aussi même si son virement...

Lire la critique

il y a 11 ans

Melly
9
Melly

Personne ne reGreta de l'avoir vu

Lubitsch nous emmène dans une analyse des systèmes communiste et capitaliste, sans en faire totalement la critique, à travers une histoire d'amour entre un comte français et une camarade soviètique...

Lire la critique

il y a 11 ans