Avis sur

No Pain No Gain par pocky

Avatar pocky
Critique publiée par le

No Pain, No Gain est un film réalisé par Michael Bay. Il est connu pour ses blockbusters archi commerciaux, patriotiques, bourrés d’images de synthèses et de pyrotechnies, les derniers en date la trilogie Transformers. Et avec No Pain, No Gain c’est absolument l’inverse qu’il nous livre. Ici le budget est réduit à 26 millions de dollars, l’action est quasi inexistante, les personnages sont d’une débilités profondes et complétement dépassés, et l’on assiste à une série d’événements toutes plus WTF les unes que les autres. Alors je ne l’ai pas encore précisé mais ce film est basé sur un fait divers, celui du gang « Sun Gym », donc même si c’est à prendre avec des pincettes ce que vous verrez à l’écran est vraiment arrivé et ce même si ça vous parait incroyable, inimaginable, débile, tordu, ou je ne sais quoi encore. D’ailleurs le réalisateur n’hésitera pas à vous le rappeler !

Tout dans ce film est magique que ce soit les personnages à savoir trois culturistes, l’un coach sportif censé être le cerveau de la bande, incarné par Mark Wahlberg, un noir américain complexé par son physique et terriblement bête dont le rôle est attribué à Anthony Mackie, et un énorme mur de muscle, naïf, influençable et profondément chrétien joué par Dwayne Johnson.
Ensuite Tony Shalhoub qui joue le type qui se fait kidnapper par le trio de bodybuilder, il incarne un personnage antipathique et imbu de lui-même. On ajoute à ça des flics incompétents, une stripteaseuse complétement idiote, un asiatique illuminé et enfin l’unique personnage sain de cette histoire un détective joué par Ed Harris et on obtient un mélange totalement irréaliste.
En plus de cela l’histoire est traitée au 13ème degré, les situations sont tournées au ridicule, les dialogues sont totalement en décalage avec l’action. Les ralentis sont sublimes, les effets de caméra même s’ils sont nombreux ajoute à la partie WTF du film et prouve que l’on a bien un film de Michael Bay à l’écran.

Seulement voilà ce film est basé sur des faits réels et c’est cela qui est effrayant et qui donne tout l’intérêt au film. Ce film est une satire de deux heures du rêve américain. A savoir toutes les dérives auxquelles cette fascination basée sur l’accomplissement par l’argent peut mener.
C’est un film tellement fou que lors de la première partie du générique de fin, absolument personne n’a bougé. Les gens étaient littéralement sur le cul, même pas un mouvement pour remettre le manteau, rien. Les images d’archives défilaient pour nous montrer une fois encore que l’histoire est vraie. Michael Bay s’est vraiment renouvelé avec ce film tellement loin de son cinéma habituel et prouve qu’il réussit toujours à réaliser le film que l’on attend (parce que effectivement quand je vais voir Transformers je m’attends pas à de la philosophie).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 261 fois
1 apprécie

Autres actions de pocky No Pain No Gain