L'homme avant l'Homme

Avis sur Nowhere Boy

Avatar Spip
Critique publiée par le

Nowhere Boy fait partie de ces films tentant de nous relater la vie d'un artiste avant qu'il ne devienne cet artiste. Il nous en compte les prémices.
Avec un casting 4 étoiles - Aaron Johnson prouve qu'il peut aussi bien jouer un super héros de pacotille tout comme il est apte à incarner l'une des légendes de la chanson britannique, et Kristin Scott-Thomas traverse quant à elle le long avec l'immense talent que l'on lui connaît, et qui atteint ici par moment des sommets, sam Taylor-Wood conte la vie de l'artiste avec une mise en scène certes classique, mais qui fait mouche de manière constante. Bercé par une bande son très 60's, le film touche très aisément son but, à savoir nous présenter John Lennon avant John Lennon. Ne le présentant pas comme un saint, le réalisateur évite le piège de l'héroïsme facile, et décrit un artiste rongé de toutes parts par une vie difficile, sans pour autant le placer en martyr.
Le jeu constant tout au long du film avec les miroirs et vitres, projetant un double de chacun, n'oublie pas de nous rappeler de manière constante que ces personnages, malgré une trame issue de la réalité, ne sont que des reflets des hommes et femmes qui ont entourés le chanteur. Le mimétisme n'est à partir de là pas nécessaire, et Sam Taylor-Wood choisit de ne pas s'en encombrer, pour laisser place à une fiction qui donne la part belle aux acteurs, libres de leurs gestes sans avoir été grimés sous des masques. Il n'en reste pas moins qu'Aaron Johnson aurait fait un très grand John Lennon, si John Lennon n'avait pas déjà occupé cette place.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 253 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Spip Nowhere Boy