Numéro Quatrastrophe.

Avis sur Numéro quatre

Avatar MarlBourreau
Critique publiée par le

Après la destruction de leur planète par des méchants envahisseurs, de jeunes aliens survivants débarquent sur Terre accompagnés de leurs protecteurs. Le héros est un teenager qui vit des histoires de lycéen (intégration, petite amie, embrouilles avec les sportifs prétentieux etc, etc,) tout en essayant de cacher ses pouvoirs extraterrestres. Bref ça ressemble à un mix des sitcoms Roswell et Smallville. Et ça tombe bien car ça vise le même public : les Teenagers !

Alors on va passer sur le casting sans aucun relief, sur les effets spéciaux qui oscillent entre le "minimalisme-correct" et le "aie aie c'est mal fait", sur la structure narrative pauvre, sur les répliques vides de sens et d'intérêt, sur les clichés de la vie d'ado et on ne va garder que la Bande Son qui regroupe pas mal de morceaux Pop' connus mais dont je ne retiens pas les noms. Aussi vite écoutés, aussi vite oubliés. Comme ce film d'ailleurs. La partie suivante spoile mais de toute manière vous n'avez pas envie de voir ce film sauf si vous êtes concernés par le coeur de ciblé abordé au dessus.

/!\ Spoiler /!\

-J'ai adoré l'ex petit ami jaloux qui traque de nuit notre couple de tourtereaux à l'aide de sa bande de potes équipés de lunettes à vision nocturne. Et après l'embuscade qu'ils leur tendent, la petite amie qui sort à son ex : "nan mais si t'avais juste envie de me parler tu pouvais pas m'aborder demain au lycée ?"

-J'ai halluciné du Protecteur alien qui se fait capturer par deux webmasters patauds et idiots.

-Les méchants traquent les 9 Aliens dans l'ordre de leur numéro. Le héros est le n*4 et donc le 4e à devoir mourir. Pourquoi ?!

-L'action se déroule dans un petit bled où un seul flic officie. Mais pour coincer le gentil E.T. il arrive à rassembler en un rien de temps des fourgonnettes blindées et les 3/4 des forces de police de Los Angeles...Pour strictement rien au final. Ah si, une caricature de Magneto d'Xmen. La classe de Ian McKellen en moins.

-J'aime beaucoup le Chien Chimère qui est abandonné par son maître après un combat titanesque (que n'aurait pas boudé Zombiraptor) mais qui réapparaît en boitillant pour le Happy End sur fond de soleil couchant.

/!\ Fin des spoils /!\

La fin sous-entend qu'il y a matière à pondre une suite. J'espère que non !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 534 fois
5 apprécient

MarlBourreau a ajouté ce film à 1 liste Numéro quatre

Autres actions de MarlBourreau Numéro quatre