Le fantasme est mort

Avis sur Nurse

Avatar Baptou InfernHell
Critique publiée par le

Il y a des films qui n’intriguent rien qu'aux éléments de communications que nous avons sous les yeux (affiche et synopsis par exemple). A la vue de ces différents éléments on va se retrouver avec un film misant sur le gore et le sexe. Mais que vaut cette mise en valeur aux vues des acteurs et du scénario ?
On va commencer par étudier l'histoire, puis les effets gore & cie, le jeu d'acteurs et nous improviserons par la suite, vous comprendrez pourquoi.
Tout d'abord l'histoire est totalement basique et clairement du déjà-vu. Dexter et compagnie sont déjà passés par là. C'est sans grand intérêt et il manque littéralement d'éléments amenant les péripéties "notables" que le film proposera. L'histoire tient en fin de compte sur un fil ou post-it suivant le support que vous préférez.
Vu que l'histoire est totalement négligée, les effets de gore ou provocateur seront meilleurs, non ?
Et bien c'est compliqué à dire. Le gore est au rendez-vous, mais manque clairement de violence. L'hémoglobine ne représente que très peu d'investissement dans le film. Son exploitation et son esthétisme laisse à désirer. Mais si le gore laisse clairement à désirer qu'en est-il de la provocation ? La provocation, elle, est extrêmement épurée et soft, à un tel point qu'un mauvais soft-porn serait largement meilleur (on oublie 50 nuances de Grey de suite). Il n'y a pas de grandes idées notables dans l'usage de la provocation ou du physique potentiellement utilisable de l'actrice principale. On peut aussi noter que Megan Fox avait fait beaucoup mieux dans « Jenifer's Body », bien meilleur métrage sur l'usage du physique joviale, du gore et de l'intrigue. Mais l'une des pires choses du film reste le jeu d'acteurs de nos deux actrices qui monopoliseront l'écran. C'est fade, sans intention, sans croyance potable sur le résultat final comme si ce film ne leur servirait qu'à initier un mouvement qui leurs est retombé sur le coin du nez dès les premières secondes du film.
Au final, Nurse 3D a voulu miser sur la provocation, le physique (plus ou moins beau) de l'actrice, le gore et a totalement délaissé une histoire rythmée et aspirante pour se laisser couler dans une mauvaise passe ; très mauvaise passe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 112 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Baptou InfernHell Nurse