On était pas loin d'avoir un très bon film pourtant...

Avis sur Orgueil et préjugés et zombies

Avatar Gaby Aisthé
Critique publiée par le

En découvrant il y a quelques mois que la parodie Pride Prejudice and Zombies allait être portée à l'écran, mon enthousiasme n'eut d'égal que mon impatience de voir ce petit bijoux à venir.

Et de fait, les premières minutes de cette adaptation fleuraient bon le chef d'oeuvre malgré un Darcy qui ne me convainquait guère.

Mais voilà, j'aurais dû m'en douter, tout cela était trop beau pour être vrai.
Le fait que les américains aient mis des billes dans le projet. Vous me direz, Seth Grahame-Smith est américain ! Mais lui avait respecté l'esprit de l'oeuvre dans sa parodie écrite et son livre aurait put passer pour anglais !

Mais ne pressons pas les choses.

Le début du film comme je l'ai dis, était prometteur. Entre cette scène fort sympathique d'ouverture et le générique expliquant la situation de l'Angleterre à l'aide de ce charmant théâtre de papier, les choses se présentaient bien. Pour être totalement honnête, les 40 premières minutes n'étaient pas mauvaises du tout. L'esprit de Jane Austen et de Grahame-Smith tout comme l'humour de ce dernier étaient bel et bien présents.

D'un point de vue visuel, il serait difficile de trouver quoi que ce soit à redire au film. Certains n'apprécieront peut être pas les couleurs et la lumière un peu trop chaudes, mais le cocon des soeurs Benneth tranche bien avec la grisaille et la noirceur de ces temps.
La musique de Fernando Velasquez quant à elle, est tout aussi bonne, tout comme les costumes et les décors.
Certes, le casting n'est pas vraiment à mon goût (non mais vous avez vu Darcy ?! Pour le côté renfrogné, 10/10 mais pour le reste... Pas que l'acteur soit mauvais, mais il ne colle pas vraiment au rôle dirons nous) mais les acteurs se défendent. D'ailleurs, seuls les interprètes de Jane, Lizzy et Darcy ont vraiment à se décarcasser, les autres personnages étant un peu snobbés avouons le... Les whovians seront cependant ravis de retrouver Matt Smith qui donne une nouvelle touche humoristique à Mr Collins, de même que celles et ceux ayant apprécié Douglas Booth dans Great Expectations seront content de le voir en Bingley.

Alors quoi, si les acteurs se défendent, que les décors, les costumes, les maquillages, les effets spéciaux et la musique sont au niveau, pourquoi ai je mis 5 uniquement ?

Parce que tout cela ne suffit pas à faire un bon film.
Et lorsque l'on adapte Pride And Prejudice And Zombies, il y a deux choses à prendre en compte : le livre reprenait avec brio un chef d'oeuvre de la littérature britannique ultra connu, et le film devait reprendre le livre.
Alors je sais bien que ma lecture remonte à un moment, mais à l'époque j'avais trouvé le livre de Grahame Smith fort conforme à toutes les adaptations de l'oeuvre d'Austen. J'avais même envisagé de lire le livre. Je ne pejx pas en dire autant du film...
Si le film respecte bien l'idée dans une première partie, le reste en revanche part en complète cacahuète.

Bon sang les mecs, vous étiez supposés adapter une histoire d'amour et de société agrémentée d'un brin de fantastique rigolo, pas créer un Blockbuster apocalyptique avec une guerre aussi flamboyante et traités politiques à gogo !
De fait, l'histoire de la famille Bennet en est presque complètement submergée. Et d'ailleurs, l'histoire de la famille Bennet, de Darcy and co. s'en voit prendre un bon coup dans le museau.

À la base donc, nous avions un mélange original et bourré d'humour de l'oeuvre de Jane Austen et d'une histoire de zombie.
Le film nous rajoute en prime une guerre où l'important n'est pas la survie (en sociétée en face au zombies) mais de gagner (le conflit entre humains et zombies) et déforme les personnages à qui mieux mieux. Même Lady Catherine n'est plus capable de se battre par elle même (et à besoin d'un gros bras à la James Bond).

À vrai dire, le film oublie presque totalement le Pride and Prejudice de son titre pour se concentrer surtout sur le "And Zombies" et c'est le reproche que je lui fais. Autant l'appeler "Pride and Prejudice and the War angainst zombies"...
Adieu les intéressantes et complexes histoires d'amour, de guèguerres entre les classes sociales, de trahisons etc.

Néanmoins, pour celles et ceux qui n'auront pas lu le livre, le film pourra être divertissant. Comme je l'ai dis, techniquement parlant (et si l'on excepte le scénario), il est très bien conçu et réalisé. L'humour est présent et l'originalité de l'oeuvre de Grahame-Smith est un plus indéniable qui nous change des adaptations de l'oeuvre traditionnelle.
La vision sur grand écran en met plein les mirettes et si l'on oublie deux secondes les deux oeuvres support (ce que j'avoue ne pas être parvenue à faire), il y a vraiment moyen de passer un bon moment, de sursauter une ou deux fois et de sourire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5797 fois
11 apprécient · 3 n'apprécient pas

Gaby Aisthé a ajouté ce film à 5 listes Orgueil et préjugés et zombies

Autres actions de Gaby Aisthé Orgueil et préjugés et zombies