👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Deux premiers tiers de film emballants : l'intrigue est bien posée et menée, c'est de la vraie bonne science-fiction servie par de superbes décors et de très bons acteurs (l'android barman notamment), on se met à rêver et puis patatras, un dernier tiers (à l'américaine) ultra convenu, vu des centaines de fois où j'ai eu le temps de faire mentalement ma liste de courses et de projets.

chinaskibuk
5
Écrit par

il y a 5 ans

5 j'aime

Passengers
Behind_the_Mask
7
Passengers

Waking Sleeping Beauty

Ce qui m'a poussé à prendre ma place pour aller voir Passengers, hormis le doux visage de Jennifer Lawrence, c'est une phrase lâchée par Chris Pratt, dans les derniers instant de la bande annonce en...

Lire la critique

il y a 5 ans

85 j'aime

29

Passengers
Sergent_Pepper
5
Passengers

Crew romance

La CGI a ceci de magique qu’elle vous permet de faire tout, et même n’importe quoi. Il fut un temps où les thèmes étaient plus cloisonnés : si l’intrigue se déroulait dans un vaisseau spatial du...

Lire la critique

il y a 5 ans

67 j'aime

5

Passengers
remimazenod
7
Passengers

Prévisible/20

S'il ne s'agit pas du film le plus attendu de la fin d'année, il est légitime d'être curieux quant à la sortie de Passengers dans la mesure où il est réalisé par Morten Tydlum, l'homme derrière The...

Lire la critique

il y a 5 ans

66 j'aime

3

Un jour sans fin
chinaskibuk
8

Hier sera demain

Réveil aux alentours de 5 heures. Je presse deux oranges et fais un thé, allume mes enceintes et lance une play liste d’albums. Après un rapide coup-d’oeil sur Mediapart (dont je ne cautionne la...

Lire la critique

il y a 2 ans

52 j'aime

36

Les Dents de la mer
chinaskibuk
10

Véritable, jouissive frayeur.

Jaws fait partie de ces films, et ils sont rares, qui m'ont marqué à vie... Entendons-nous, je l'ai vu la première fois à 7 ans, en compagnie de mes deux grandes sœurs âgées de 7 et 10 années de...

Lire la critique

il y a 3 ans

39 j'aime

30

La Traversée de Paris
chinaskibuk
8

Salauds de pauvres !

Paris, sous l'occupation. Martin (Bourvil) doit transporter pendant une nuit un cochon découpé et réparti dans quatre valises. Un véritable trésor en sombre époque de marché noir. Problème : son...

Lire la critique

il y a 4 ans

31 j'aime

12