Bande-annonce
Affiche Pauvres humains et ballons de papier

Pauvres humains et ballons de papier

(1937)

Ninjô kami fûsen

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 3
  5. 6
  6. 17
  7. 23
  8. 27
  9. 6
  10. 4
  • 87
  • 12
  • 194

A la fin du 18ème siècle, Matajuro est ronin. Pour gagner le pain du ménage, sa femme confectionne jour et nuit des ballons de papier. Matajuro essaie de trouver du travail mais il est humilié et ment à sa femme...

Casting : acteurs principauxPauvres humains et ballons de papier

Casting complet du film Pauvres humains et ballons de papier

PostsPauvres humains et ballons de papier

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (2)
Pauvres humains et ballons de papier
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le quartier des suicidés

Intéressant. J'aime beaucoup la représentation de cette société. Ne fut-ce que par le lieu choisi ; je n'ai pas l'habitude de regarder des films asiatiques dont l'histoire se déroule à cette période, mais ça ne me semble pas très courant de situer l'action parmi des locataires fauchés comme ça. Malheureusement, le récit peine à enthousiasmer : il ne se passe pas grand chose au-delà de... Lire la critique de Pauvres humains et ballons de papier

Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·
Découverte
Ballon prisonnier

Dernier film de Yamanaka figurant parmi les trois seuls ayant survécu à la guerre (sur 23 tout de même), Ninjo kamifûsen —fable ironiquement prédictive— sortira le jour même où le réalisateur prendra un billet aller simple pour la mandchourie. Le titre du film traduit par « Humanity and paper balloons » trahi déjà une idée de fragilité intrinsèque des thèmes abordés. Ici le jidaigeki...

16 15
Avatar real_folk_blues
7
·
Toutes les critiques du film Pauvres humains et ballons de papier (2)
Bande-annonce
Pauvres humains et ballons de papier
InfosPauvres humains et ballons de papier

Les fiches SensCritique sont en wiki. Cette fiche semble bien vide, voulez-vous l'éditer ?