Qu'elle était belle Delphine !

Avis sur Peau d'âne

Avatar estonius
Critique publiée par le

Je ne goute pas trop Jacques Demy, mais j'avais vu "Peau d'âne" dans ma jeunesse et en avait gardé un bon souvenir et me suis dis qu'essayer de le revoir ne me tuerais pas. Alors qu'en est-il ? Le début est un véritable enchantement, l'inventivité est partout, dans les costumes, les décors de folies et ses statuettes dénudées, il y a la beauté de Catherine Deneuve et aussi ce rôle sublime, léger, émoustillant, et plein de fantaisie, les qualificatifs me manquent, de Delphine Seyrig qui en plus ose nous dire qui si l'inceste ne se fait pas c'est pour "des question de culture et de législature" La seule ombre au tableau est pour moi la musique de Michel Legrand. Le film redescend d'un niveau ensuite, la magie agit moins, Jacques Perrin ne m'ayant pas convaincu… Et puis tombe cette incroyable erreur de scénario : Le prince sait pertinemment à qui appartient la bague, alors pourquoi cette séance d'essayage ? Vous me direz c'est dans le conte de Perrault ! Et alors ? Une adaptation c'est fait pour adapter, non ? Il aurait pourtant été facile de trouver une facilité de scénario genre : une subite amnésie du Prince. Heureusement Demy saupoudre tout ça avec fantaisie jouant sur plusieurs palettes de l'humour, allant des bafouillages de Pierre Repp jusqu'à des private jokes assez pointus comme par exemple nommer l'une des marquises venu pour l'essayage : Marie de Rabutin-Chantal qui était le nom de jeune fille de Madame de Sévigné. Bref on ne s'ennuie pas, c'est très joli à regarder, mais de là à nous présenter ça comme une œuvre pilier du 7ème art, faut pas déconner non plus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 34 fois
1 apprécie

estonius a ajouté ce film à 1 liste Peau d'âne

  • Films
    Cover Mes contes de fées

    Mes contes de fées

    Avec : Blanche-Neige, le plus horrible des contes, Blanche Neige, Blanche-Neige et le Chasseur, Le Chaperon rouge,

Autres actions de estonius Peau d'âne