Six critiques.

Avis sur Peur(s) du noir

Avatar sinekonata
Critique publiée par le

Il me semble préférable de séparer le film en les 6 artistes qui le composent. Car même si le montage de l'ensemble est fort convenable, le thème est respecté de façon très sommaire par certains des dessins animés et surtout la qualité et le génie des films sont fort contrastés en fonction du réalisateur.
Alors mes notes:

1. L'aristocrate aux chiens (Blutch): 3/5 très bon, je n'en ai pas compris toute la symbolique mais il brille surtout par son esthétique visuelle et son ambiance extraordinaire. Par exemple le gros plan du visage du baron dégage un mystère fascinant, que je n'ai jamais ressenti. Une nouvelle émotion est bien sur quelque chose d'assez rare et sans doute pas reproductible.

2. Les formes (Pierre di Sciullo): 1/5 une ou deux paroles sensées pas plus, le reste était vraiment dispensable. Bien que pas mauvais.

3. L'insecte (Charles Burns): 1/5 exécrables jeux d'acteurs, histoire trop tirée par les cheveux, ambiance ringarde au possible, dessins désagréables, 3D horrible. Vraiment une tache dans cet ensemble.

4. Le samurai (Marie Caillou): 3/5 fort sympathique, bien imaginé, original, bons et très particuliers dessins (dommage que le gris remplace le noir), et fin dévoilée de façon très propre, délicate. J'aurais toutefois préféré que dans le contexte, les gens parlent japonais...

5. La bête (Lorenzo Mattotti): 4/5 Excellente narration par voix off, dessin sublime, belle histoire, très grande qualité, j'ai fort peu à en dire en fait.

6. La maison dans la neige (Richard McGuire): 5/5 absolument parfait, tout simplement génial et qui plus est, j'ai pas un reproche à lui faire et c'est très rare. D'autant que c'est le seul qui respecte le titre à la lettre, aussi bien esthétiquement qu'au niveau narratif. Je ne spoilerai pas, ce ne serait pas nécessaire car quoi que je critique, cela sauterait de toutes façons aux yeux de quiconque apprécie du grand dessin animé en voyant le film. Magistral.

Enfin, je trouve dommage que malgré les différentes nationalités des réalisateurs, le film ait été uniformisé au niveau de la langue...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 890 fois
11 apprécient

Autres actions de sinekonata Peur(s) du noir