Be kind. Replay.

Avis sur Play

Avatar guitt92
Critique publiée par le

Après le très sympathique "Les gamins", et la catastrophe industriel de leur "Robin des bois", re-voilà le duo Boublil/Marciano aux commandes de la première comédie française de l'année. Sur une promesse nostalgique des 90's, leur film est vendu sur leur high-concept de "film tourné au caméscope d'époque". Prometteur, mais au final, le fond sera t-il à la hauteur de la forme? Et c'est bien là la grosse surprise du film, qui ne sonne jamais creux. Au contraire.

Chronique d'une bande d'amis du collège à la trentaine, le film évite tous les pièges évidents qu'il aurait pu enchaîner. D'abord il respecte son concept : de bout en bout nous ne verrons que des images captées par les différents appareils "d'époque", de manière justifiée, sans jamais forcer. Cela permet de dater les séquences, le film n'imposant jamais un horodatage, sachant habillement jouer des ellipses, des non-dits. L'écriture, le montage, sont d'une grande maitrise et maturité.
Avec ça tout semble cohérent, jusqu'au jeu des acteurs, parfait sur tout le casting, des enfants aux plus grands. Boublil sort de sa zone de confort (sachant qu'il est très marrant aussi le reste du film) et on sent qu'il se livre personnellement (le film est en parti autobiographique).

Et tout ça ça donne quoi? Et bien un grand film, dense, aussi drôle que mélancolique. A la manière d'un "Premier jour du reste de ma vie" (une référence pour moi donc pour que j'utilise cette analogie prouve à quel point je suis sous le charme) le film réussit son pari de chronique sur 20 ans de manière poignante. Le temps qui passe, les technologies qui explosent, les modes qui s'enchaînent et les tubes musicaux qui en chassent d'autres... Tout est transcrit sans jamais forcer le trait, jamais le film n'insiste sur les décors ou objets reconstitués, le fond se faisant plus fort encore que la forme.

Sans qu'on s'y attende, cette comédie vient bousculer le ciné français et ses codes rigides, et nous fait débuter 2020 sur une base qu'on ne soupçonnait pas. Poignant et maitrisé, le film vendu comme "générationel" se transcende en film universel qui saura parler à tous. Et nous laisser une larme sur la joue. Inattendu et réjouissant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 339 fois
6 apprécient

Autres actions de guitt92 Play