Le film frôle la Pikatastrophe

Avis sur Pokémon Détective Pikachu

Avatar Valoo24
Critique publiée par le

J'ai été voir le film en VF... Un vendredi soir... Grave erreur. La sale était remplie de mioches et de jeunes ados bien crade, ce qui ne m'a sans doute pas aidé à apprécier le film dans les meilleurs conditions quand t'as un gamin qui rigole pour absolument n'importe quelle "blague" du film (même quand Psykokwak ne fait que dire son nom, ce qui arrive très fréquemment).

Bref, avec tout cela, je suis ressorti avec un avis assez mitigé sur le film... Etant né en 92, autant dire que je fais partie du coeur de cible d'origine de la franchise, mais sans doute pas du film. L'attente d'une réelle adaptation de l'univers Pokémon était quand même bien présente connaissant assez bien l'univers très riche de Pokémon. Cela dit, tout ça n'est en rien une excuse pour légitimer la médiocrité dont le film fait preuve à de nombreuses reprises...

Le scénario est comme on pouvait l'attendre malheureusement d'une telle production, vraiment sans queue ni tête et encore moins nouveau. Bon ça à priori on aurait pu l'excuser si c'était soutenu par une narration intéressante, ce qui n'est absolument pas le cas. Tout est cousu de fil blanc, et pour un film d'enquête, ben c'est plutôt embêtant. On y trouve aucun plaisir à rassembler tous les "indices" que le film pourrait nous donner afin d'accompagner les personnages dans leur enquête. D'ailleurs, ces "indices" ne sont finalement que des prétextes grossiers pour nous emmener d'un point A à un point B... A tel point que j'ai carrément décroché de l'enquête en plein milieu du film. Et que se passe t'il donc quand les personnages n'enquêtent pas ? Et bien il arrive que le film tape le clou pour nous rappeler à quel point le héros a vécu une tragédie dans le passé, grâce à des flashbacks peu subtils alors que concrètement, on apprends jamais à vraiment le connaître, ce qui fait que sérieusement, on s'en bats les couilles du coup. Le tout est entrecoupé de blagues souvent lourdingues et rarement efficaces (même si pour le coup, je laisse place au doute, la faute à la VF peut-être ?) dont la réplique est donné par un Ryan Reynolds qu'on aura connu en meilleure forme et qui cabotine dans son personnage de Détective Pikachu. C'est pas tant qu'il joue mal, c'est juste qu'il en fait des tonnes, et qu'il aurait du être un peu plus modéré à mon sens. Au passage du combat contre le dracaufeu d'ailleurs, je suis certain que l'on a échappé à une blague de pet, ce qui aurait enterré définitivement le script six pieds sous terre, alors qu'il ne vole pas bien haut (je suis sûr que ceux qui ont vu le film verront la scène que je décrit).

Le personnage le plus développé dans le film finalement, et le plus intéressant, ben c'est celui de Rime City. Quel plaisir de voir un univers si développé et qui semble si cohérent ou pour une fois dans une adaptation Pokémon, on a réellement l'impression que Humains et Pokémons vivent vraiment en harmonie. D'ailleurs, si la narration ne sert finalement que d'excuse pour passer d'un endroit à l'autre, on éprouve un certain plaisir à découvrir des parties de la ville vivante et que l'on voit peu dans les adaptations de Pokémon. Comme ce Bar où les Rondoudou côtoient les poivrots, ou ce club privé où les Ramboums animent la soirée des dealeurs de drogues... Hum... De Sérum R pardon et des combats illégaux, ou encore simplement cette ruelle remplie de petits restaurants en plein air rappelant les ruelles de Tokyo. Bref, ce sont tous ces petits instants de pause qui rendent l'univers du film si cohérent et si agréable en fait. Ce qui me fait dire que j'aurai préféré suivre le héros dans une journée de merde banale à vivre avec son pokémon plutôt qu'une enquête bidon...

Si au moins le film pouvait nous servir des scènes d'actions dignes de ce nom, malheureusement, le film ne rempli le pari qu'à moitié... Le combat entre le Tortank et l'Ectoplasma, ainsi que la scène sur les Torterra géants sont plutôt grisants, alors que la scène de poursuite par les Amphinobis et le combat contre Dracaufeu sont quant à eux franchement bateau. D'ailleurs la scène de combat final oscille entre les deux avec quelques moments de bravoures frôlant le sympathique et des explosions que ne servent que de poudre (dodo) aux yeux. Le tout accompagné d'une bande-son carrément oubliable (à part peut-être le thème du combat final qui rappelle vaguement l'ambiance des jeux). Si vous comptez voir plus de combats dans le film, c'est loupé par ailleurs, en justifiant très rapidement qu'en réalité les combats ne sont réservés qu'à la ligue et que tout combat en degors de ce contexte est illégal... Ce qui ne fait que renforcer mon idée que quitte à avoir un film pokémon qui ne se concentre pas sur les combats, j'aurai préféré voir un film qui se concentre sur le quotidien banal du gamin en short de la route 7 ou sur un type lambda qui se promène avec son Tadmorv dans la ville de Rime City.

Je rajouterai également, qu'un autre défaut majeur du film, c'est son antagoniste qui est complètement bidon, que l'on voit venir à des kilomètres et qui est mû par des motivations vaguement développée et qui tombe carrément dans le cliché. Finalement le "garde du corps" de celui-ci se révèle plus intéressant alors qu'il a littéralement la personnalité d'une moule...

Malgré tout ça, je salue la direction artistique encore une fois qui casse avec ce qu'on à l'habitude de voir dans cet univers en restant cohérente. Enfin pour ce qui est des références je les ai trouvés tantôt gratuite (avec le thème du dessin animé chanté par Pikachu), parfois carrément nécessaire à la compréhension du film (si tu n'as pas fait Rouge/bleu ou Pokemon Let's go, tu sait pas d'où sort Mewtwo) et quelques fois très sympa sans être tape à l'oeil (comme cette remarque à la fin du film qui confirme que les métamorphs sont des clones ratés de Mew).

En conclusion, alors même que je suis fan de la série de jeu Pokemon, difficile de conseiller ce film à qui que ce soit, à part peut-être à des plus jeunes afin de les introduire aux films noir à partir d'un univers populaire, qui même si il est développé dans un film bourré de défaut et ayant peu de qualité (bien que très forte) reste à mon sens sans danger. Pour ma part, j'attendrai un deuxième visionnage, en VO, seul dans mon canapé posé tranquillement afin de savoir si le film est une pure daube à oublier purement et simplement ou un plaisir coupable de pokémaniaque.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 336 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Valoo24 Pokémon Détective Pikachu