"Un bisou, un bisou !"

Avis sur Possédée

Avatar AL Soyez
Critique publiée par le

On est à cette période de l’année où se souvenir de quel jour nous sommes est un défi en soi. Le foie gras, la bûche de Noël et le champagne sont passés par là et ont tendance à nous rendre un peu groggy. J’ai donc une info importante pour vous : nous sommes le 26 décembre 2012, c’est un mercredi, et comme tous les mercredis de l’année, il y a des nouveaux films qui sortent en salle. Et bien oui !

Parmi eux, Possédée, un film d’épouvante américain d’Ole Bornedal (Le veilleur de nuit, ça vous dit peut-être quelque chose) qui raconte comment une adolescente parfaite en tout point se transforme peu à peu en petite peste flippante sous les yeux étonnés de sa famille. Rien de bien nouveau côté scénario, on a le droit à notre film possession/exorcisme au moins une fois par an... Bornedal a essayé de se démarquer avec un montage brutal, censé mettre le spectateur mal à l’aise. Je dis bien « essayer » parce que ça ne marche absolument pas et la seule chose qu'il en ressort c’est des haussements de sourcils WTF.

Le plus gênant dans l’histoire, c’est qu’on n’a jamais peur. Les scènes d’épouvante à proprement parler sont finalement peu nombreuses et pas terrifiantes pour un sou. Je pense surtout à la scène de la boîte VS l’instit’, qu’on dirait tout droit sorti d’un épisode de Chair de poule.

Possédée aura au moins eu le mérite de me faire rire à 2 ou 3 reprises. Vous pourrez vous amuser devant les piètres performances de ses acteurs, notamment Jeffrey Dean Morgan, l’éternel charmeur de Grey’s Anatomy et P.S. I love you à qui on a refilé des lunettes pour lui créer une crédibilité de père de famille sérieux. Et puis vous rirez devant le rabbin qui réclame un bisou au démon (non en fait, le nom du démon est Abyzou, mais ça sonne comme « un bisou », là, je suis persuadée que vous ne comprenez pas la blague, c’est ce qu’on appelle un moment de solitude).

Bref, vous l’aurez compris, si vous avez oublié qu’on est mercredi et qu’il y a des nouveaux films au ciné du coin, c’est peut-être pas si grave.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1773 fois
24 apprécient · 1 n'apprécie pas

AL Soyez a ajouté ce film à 1 liste Possédée

Autres actions de AL Soyez Possédée