Vacances en Bulgarie ???

Avis sur Premières vacances

Avatar Spacewolf1
Critique publiée par le

Premières vacances nous propose une comédie romantique moderne. Au XXIème siècle, finis la rencontre par hasard des habituelles comédies, place à la rencontre sur site de rencontre, en l'occurrence, Tinder ici.

Ainsi Marion, bobo parisienne avide de voyages, de collocation et de partage, fidèle utilisatrice du site rencontre Ben, commercial hypocondriaque adepte des vacances hôtel 5 étoiles / piscine / spa et du confort moderne (smartphone & co). La première rencontre physique se déroule bien et se termine sur le pallier en plan cul. Mais tout s'emballe le lendemain où Ben propose directement à Marion de partir en vacances à 2 !!! L'un devait aller à Biarritz, l'autre à Beyrouth, on prends donc une carte pour couper la poire en deux et hop, direction la Bulgarie.

La comédie va jouer à fond la carton des oppositions entre les manières de vivre de notre couple. Alors que l'un pestera contre le non confort (Jonathan Cohen nous délivrant un magnifique beauf) tandis que l'autre y voit le charme local et le partage et le tout le monde est gentil (Camille Chamoux étant une bobo plus vrai que nature à ce niveau) ou bien à l'opposer on pestera contre le côté industriel et aseptisé quand l'autre y voit du grand confort. Un humour cliché, un brin vulgaire qui n'est pas sans rappeler Les bronzés et sa bande du Splendide, même si ici le casting est bien plus restreint, les personnages secondaires n'étant pas développé). On rigole bien, très bien de ces clichés et des malentendus. Mais l'humour passe aussi par une couche sexe où là encore, situation cocasse et malentendu nous offre de bonnes séquences de rires entre ces choix/préférences de positions ou les propositions indécentes.

Pourtant le film n'est pas sans défaut. Tout d'abord si vous vous attendiez à quelques découvertes de la Bulgarie, vous pouvez passer votre chemin car vous n'en verrez rien. Quelques clichés d'habitation et de ferme de l'entre deux guerres où l'on n'a pas de réseaux et où l'on cherche des prises de courant pour recharger son smartphone. Et en face, un hôtel 5 étoiles… En fait, on pourrait être en France dans la Creuse ça ne changerais rien. Oubliez Danube, station thermale, Sofia… si la Bulgarie était un des lieux de vacances préféré de la Nomenklatura, c'était pas pour rien. Quand à l'aspect technologique, ça fait plusieurs années qu'elle est considérée comme l'eldorado de l'informatique en Europe (pas chère et compétente)… alors que son débit internet moyen est 50% PLUS RAPIDE que celui de la France !!! Bref, on ne voit rien du pays et on le caricature à fond.
L'autre "défaut" c'est l'omniprésence du cul… les situations sont drôles, montrer sans sous entendu permettant de savourer encore mieux les scènes. Néanmoins classer le film en tout public… J'imagine bien la réaction des parents qui ont amené leurs gamins quand l'anglaise se fait prendre par les israéliens.

Une comédie bien drôle pour débuter l'année. Qui joue bien plus sur les clichés entre les 2 personnalités des protagonistes qu'autre chose. L'aspect vacances en Bulgarie ne servant au final à rien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1002 fois
Aucun vote pour le moment

Spacewolf1 a ajouté ce film à 1 liste Premières vacances

  • Films
    Affiche Alita : Battle Angel

    Cinéma 2019

    Avec : Alita : Battle Angel, Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ?, Avengers : Endgame, Dragon Ball Super : Broly,

Autres actions de Spacewolf1 Premières vacances