Hopkins lit l’avenir mais moi aussi !

Avis sur Prémonitions

Avatar Beezell
Critique publiée par le

♫ Musique ♫

Après plusieurs meurtres d’un tueur en série, le FBI désemparé (et ce n’est pas la première fois que les services de police sont incompétents) décide de faire appel à un medium pour les aider à résoudre cette enquête. Mais, comme si le fait de retrouver un assassin n’était pas assez compliqué, il faut que ce dernier soit lui aussi doté du pouvoir de prémonition, d’où cette phrase très discrète sur l’affiche « Comment arrêter un tueur capable de prévoir l’avenir ? »

Afonso Poyart, illustre inconnu qui risque de le rester encore un petit moment, arrive avec un thriller qui a quand même un gros arrière-goût du chef d’œuvre Seven, de la série Medium et d’autres, ce genre étant relativement tendance ces dernières années.

Partant donc du principe que tout a déjà été fait, et souvent mieux fait, on parvient, aussi bien que le personnage qu’incarne Hopkins, à voir l’avenir de ce film. Tout est prévisible, dès la première rencontre avec les personnages principaux, et ce, jusqu’à la scène finale du grand face à face avec le tueur, qui est, soit dit en passant, dans la bande-annonce (les gars vous avez foiré).

Pour ce qui est du casting toutefois, on sera tous d'accord pour admettre qu’Anthony Hopkins est génial, ce qui avouons-le, n’a rien de surprenant. Colin Farrell est tout aussi bon mais c'est dommage qu'une grosse partie du film se base sur sa promo alors qu'il doit se pointer à l'écran 10 minutes à tout casser...

En parlant d'écran, parlons un peu de la technique...
Mais OMG ! C'est dégueulasse ! Cette manière de filmer est juste insupportable, on a l'impression que le budget trépied est passé dans les cookies de la pause goûter ! Ayons donc une pensée pour le pauvre caméraman qui tenait à bout de bras son engin (pas aussi gros que le mien mais qu'importe) et fatiguait par moments. Ben si, ça se voit comme le nez au milieu de la figure de Rossy de Palma (c'est ça de vivre avec une vieille on choppe ce genre de référence... Merci SmileShaw) ! ça va, on n’est pas si cons !

Notons tout de même que quelques plans et effets passent bien comme ceux où les personnages se dédoublent pour montrer les différentes possibilité de l'avenir. Mais pitié, PAS le slow motion dans la gare. Cette technique est intenable, on la voit partout et tout le temps. Alors ok c'est facile et c'est pas trop moche (à débattre des fois) ! Mais merde ! Soyez inventif ! Trouvez quelque chose de nouveau au lieu de vivre dans des techniques déjà trop utilisées !

Après le film n'est pas mauvais non plus... Mais dire qu'il est bon, ce serait un peu se foutre de la gueule du monde, non ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2153 fois
36 apprécient · 2 n'apprécient pas

Beezell a ajouté ce film à 5 listes Prémonitions

Autres actions de Beezell Prémonitions