Le Underworld du pauvre ...

Avis sur Priest

Avatar Cinespeedy
Critique publiée par le

Ayant un très mauvais souvenir de Légion, première réalisation du réalisateur Scott Charles STEWART, je ne savais pas trop à quoi m'attendre de Priest car c'est vrai que la bande annonce n'était pas si mauvaise que ça et laissait présager un bon petit divertissement dans la même veine qu'Hell Driver.

Le film commence avec une intro sous la forme d'animations plutôt réussies et particulièrement sanglantes qui nous plonge directement dans l'univers post apocalyptique du long métrage qui est au passage, plutôt bien réussie. Car la photographie est bien exploitée en faisant abstraction des couleurs vives pour mieux renforcer cette ambiance glauque que rejette le film. Par contre, pour ce qui est du scénario, là, ça coince un peu avec sous fond de religion, une histoire de «Kidnapping» banale dans une guerre classique mélangeant les humains et les vampires. Ce qui est le plus drôle en fait dans ce film, c'est que rien ne peut empêcher l'invasion des vampires sauf une bande de prêtes entrainés aux arts-martiaux qui ressemblent plus à des ninjas auxquels on n'aurait pas trop envie de se confesser ... Les vampires eux, sont bien foutus car bien que les effets spéciaux soient dans l'ensemble assez réussis, les combats eux ne m'ont pas vraiment emballé plus que ça, un peu trop mous peut-être. Un petit mot sur la 3D qui reste correcte, pas aussi bien que celle de Hell Driver mais nous offrant quand même de beaux effets. la bande son, à défaut d'être originale, est tout de même agréable.

Pour les acteurs, je trouve que Paul BETTANY est loin d'être mauvais au contraire, mais il est bien trop rare et se cantonne trop à ce genre de rôles, j'aimerais surtout le voir dans un autre registre qu'en ange ou en prêtre. Karl URBAN que j'avais vraiment bien apprécié dans le Star Trek de J.J ABRAMS ou encore dans le récent Red fait son job et reste crédible en méchant. Quant aux reste du casting, Cam GIGANDET dans les mêmes registres que ses précédents films, joue toujours les bads boys et Maggie Q est dans le même style que son personnage dans la série Nikita.

Mélange de Da Vinci Code et Underworld, le nouveau film de Scott Charles STEWART n'est pas mauvais mais pas excellent non plus, il remplit simplement son rôle de série B divertissante mais sans plus ...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 139 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Cinespeedy Priest