👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Une préquelle d'Alien un peu décevante...

Ridley Scott reste un grand cinéaste... mais après avoir dit ça, on est obligé d'avouer que "Prométheus" n'est pas un bon film. Pas vraiment un mauvais film non plus d'ailleurs, mais décevant.
Venant du réalisateur du premier "Alien" et de "Blade Runner", on attendait beaucoup, peut-être trop, en tout cas mieux.
De fait, "Prométheus" s'essaie à constituer une préquelle du premier "Alien", mais n'y parvient pas de manière convaincante, ou en tout cas de façon autonome. Devra t-on attendre "Prométheus 2" ou "Prométheus 3" pour savoir pourquoi les "Ingénieurs" ont créé les humains avant de décider de les détruire? Ou d'où viennent les aliens? Ou quel est le véritable sens de la première scène? (on peut deviner un peu mais cela demeure du "guessing game").
A côté de cela, les effets spéciaux sont très bien réalisés, mais sans le caractère novateur du premier "Alien", on sourit aux très nombreux clins d'oeil cinématographiques (le premier "Alien" bien sûr, et aussi "2001 l'Odyssée de l'espace", "Lawrence d'Arabie"...) mais sans que cela suffise à rendre le scénario vraiment cohérent.
Encore une fois dans le cinéma américain, le scénario pèche et accumule les buggs à mesure que l'intrigue avance. Comment le vaisseau terrien tombe t-il directement sur le bon endroit de cette planète inconnue? Comment et pourquoi David le "robot" sait-il tant de choses sur un monde où personne n'est jamais allé? Comment l'héroïne principale peut-elle survivre alors qu'elle se trouve sur le pas de tir d'un vaisseau dont tous les morceaux se rétractent ou se brisent? Pourquoi les héroïnes s'obstinent-elles à courir dans l'axe du vaisseau qui va les écraser au lieu de partir sur le côté?
Il faut donc souvent se montrer bon public pour ne pas bondir dans son fauteuil face à ces nombreuses petites incohérences. Mais on reste jusqu'à la fin, car c'est quand même du Ridley Scott...
LaureB
5
Écrit par

il y a 10 ans

4 j'aime

Prometheus
Prodigy
4
Prometheus

Critique de Prometheus par Prodigy

Bon, faisons court, mais bref. Passons sur la déception de ne pas voir un "vrai" Alien mais un film aux liens très ténus. Soit. Passons sur la joie de voir un film de SF "adulte", en tout cas qui...

Lire la critique

il y a 10 ans

166 j'aime

12

Prometheus
drélium
6
Prometheus

Il promettait

ça passe parce qu'il y a de toute façon un certain standing qui permet de se dire avec satisfaction, ah, enfin un film de SF qui ressemble à un vrai film de SF, où on a vraiment l'impression d'être...

Lire la critique

il y a 10 ans

150 j'aime

52

Prometheus
Minou
7
Prometheus

Ash, can you see this?

En 1979 sort Alien, réalisé par Ridley Scott. En 2012 sort Prometheus, réalisé par Ridley Scott. Et la comparaison s'arrête plus ou moins là. Prometheus est, comme promis, un film qui "contient...

Lire la critique

il y a 10 ans

139 j'aime

29

Le Troupeau aveugle
LaureB
9

Une capacité d'anticipation rare des questions d'environnement

Voilà certainement un roman qui aurait mérité 11/10 à sa sortie, il y a près de quarante ans... John Brunner est certainement moins lu ces temps-ci qu'il y a quelques décennies... C'est sans doute...

Lire la critique

il y a 10 ans

11 j'aime

L'Armée des 12 singes
LaureB
9

Peut-on souhaiter la (quasi) disparition de l'humanité ?

Le point de départ théorique de "L'Armée des 12 singes" est un court métrage très elliptique (et beau) de 1962 du trop mal connu cinéaste français Chris Marker : "La jetée". Mais le lien s'arrête...

Lire la critique

il y a 10 ans

9 j'aime

We Are Legion: The Story of the Hacktivists
LaureB
10

Un documentaire très sérieux et très bien construit

"We are legion" est un documentaire très sérieux et très bien construit, qui permet de se faire une idée claire de la pourtant complexe nébuleuse des Anonymous. Loin des présentations manichéennes...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime