Où les robots portent des tongs [spoil]

Avis sur Prometheus

Avatar jopp_the_krappy
Critique publiée par le

Ce film qui nous a alléché avec une bande annonce promet(h)euse

Le truc que je retiens de ce film, plus que la question de l'origine de la vie sur terre et l'implication d'extra-terrestre : NE CONSTRUISEZ PAS DE PUTAINS DE ROBOTS

Ce film ma foutu plus la haine des androïdes que 3 volets de Terminator.
Il fout la merde à plein régime parmi la team et en plus c'est un connard insupportable.

L'autre constatation, c'est que bien que plaisant, le film laisse quand même un gout d'interrogation WTFesque dans les yeux. A trop vouloir jouer sur la carte du mystérieux, on est à la limite du syndrome "lost" consistant à balancer des éléments incohérents pour faire genre mystérieux. A commencer par la scène d'intro aux multiples interprétations.

Donc des scientifiques voient dans des peintures rupestres une invitation à venir visiter un autre système solaire (ils ont fait rupestre en LV2), alors ils vont sucer un vieux qui leur file un milliard de thune pour faire une expédition là bas.

Comme le voyage dure 2 ans et des poussières (d'étoiles), ils se mettent en stase, en confiant leur repos médicalisé au robot précité.

Et là incohérence, qui m'a presque gâché le film (presque) : le robot porte des tongs.
Alors, à ce moment du film, tu ne sais pas que c'est un robot (même si c'est aussi évident que les suçons de ta mère dans mon cou), ben déjà c'est choquant de voir un astronaute avec des tongs

UN PUTAIN D'ASTRONAUTE AVEC DES TONGS! WOUHOU!

On ne met pas des tongs dans un film de SF, dude, c'est n'importe quoi!
Le mec a une combinaison hightech, un brushing parfait, et quand il marche ça fait flotch-flotch. LOSE
C'est comme si tu mets un string à un cowboy ou une coupe mulet à un chevalier.

Et après tu réfléchis : en plus c'est un robot, alors pourquoi les tongs?
Il ne ressent rien donc ce n'est pas pour la chaleur.
il ne chlingue pas des pieds non plus
parce que c'est pratique? *bitch please face*

Ridley Scott tu m'as perturbé sur ce coup là.

L'histoire se déroule en 2093, et on constate qu'il y aura toujours des boulets en 2093, qui n'ont jamais vu un film SF ou un film d'horreur.

Des boulets classiques qui retirent leurs scaphandre parce que l'air est respirable, se séparent du groupe, ne s'inquiètent pas du tout de ce que deviennent lesdits mecs qui se sont séparés, font des guilli à des espèces de serpents qui nagent dans une substance noirâtre...mec t'es sur une planète inconnue et sans doute hostile là : tu gardes ton casque, tu prends des flingues et tu butes toute créature bizarre qui a plus d'une rangée de dents.

Le film est vendu comme un "prequel de Alien", mouais. L'histoire se rapproche c'est vrai, mais l'ambiance est un peu différente. Je te SPOIL peut être mais à la fin ya bien un simili-Alien

Je te parle même pas comment ça fout en l'air l'articulation qu'ils avaient développé avec les prédators etc.

En tout cas le processus de création de l'Alien est beaucoup plus complexe que dans Alien :

Faut faire boire le liquide noir-épais-gluant à un mec
Faut que le mec copule avec une femelle AVANT que le liquide le rende zombie-like, ça fait un enfant-poulpe qui fait 2 mètres de long et est déjà vachement flippant.

Ce poulpe doit trouver un autre hôte (oui parce que vraisemblablement le premier est mort quand le poulpe a atteint 1 mètre dans son bide) pour lui injecter je-ne-sais-quoi
Laissez reposer quelques heures au frigo pour voir la cage thoracique explosé par ce qui est devenu un véritable Alien stricto sensu avec un grand A.

D'ailleurs l'héroïne s'est fait inséminée, mais elle se fait une césarienne à l'arrache. et LA MEUF, plus balaise que 10 Rachida Dati, 20 minutes plus tard elle tape des sprints, escalade des trucs, genre rien à foutre

dernière remarque : la prochaine fois, si déjà tes héroïnes se baladent en sous vêtement, merci de caster des actrices avec des gros seins. on a bien senti que tu as essayé de faire quelque chose de sexy avec le plan sur Charlize terron qui fait des pompes, mais autant filmer le décolleté d'un pigeon mort.

Cette critique s'achève sans véritable fin, comme le film.

[EDIT : j'ai oublié de dire que la BO de ce film est à chier!!
ça fait longtemps que j'ai pas entendu un truc aussi bateau dans un blockbuster]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 672 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de jopp_the_krappy Prometheus