Scott toujours !

Avis sur Prometheus

Avatar SlyJock
Critique publiée par le (modifiée le )

Je ne comprendrai décidément jamais les autres fans. Moi, j’aime bien ce film. Si ce n'est pas subjectif, je dirais que Prometheus est presque même excellent. Certes un film bâtard mais prodige malgré tout. Prometheus est pourtant mal aimé par les cinéphiles et mal compris par les fans. Personnellement, j'ai attendu ce film comme nul autre, ma curiosité m’a forcé de suivre la moindre information filtrée sur internet, et le résultat est largement à la hauteur de mes espérances même si le film cafouille. Le scénario se plante sévèrement là ou l'idée de base promettait quelque chose d'extraordinaire. Néanmoins, Sir Ridley Scott marque un retour plaisant à la sci-fic, il a su préserver son bijou dans la plus totale discrétion dans l'art du cinéma, surtout avec l'ampleur de son projet envers les fans.

Prometheus trouble et amuse derrière toutes les fausses idées qu'on a pu s'en faire. Derrière cette apparente touche poétique ce cache quelque chose d'étrange et imprévisible qu'on ne peut s’empêcher de comparer à Alien malgré toute cette distance que le film s'efforce de prendre tout en y restant commun. Malheureusement.

Pour rappel le film prend part dans le même univers que la saga Alien mais chronologiquement presque trente ans avant les évènements du Huitième passager. Cependant, il n'y a aucun lien direct entre cette nouvelle franchise et la saga Alien. Tout n'est que spéculation. On retrouve (ou plutôt on y découvre) la célèbre entreprise Weyland et quelques scientifiques qui embarquent à bord du vaisseau déjà célèbre, Prometheus parti en quête de questions sur nos origines. L'action se déroule sur LV-223, non loin de LV-426... Bon en dire plus serait totalement gâcher le film aux lecteurs.

Prometheus est un véritable bonheur comme il y en a trop peu - Petit bijou de la science-fiction - Encore faudrait-il le comprendre si le film nous le permet. Le réalisateur d’Alien le huitième passager s’écarte de son mythe fondateur pour se concentrer sur le rôle et les origines de l’humanité dans son univers si habillement crée. Le film se voit orienté sur des questions existentielles, un peu comme dans Alien3. Ridley Scott remet en cause toutes les croyances et propose sa propre théorie des anciens astronautes. Ce blockbuster intellectuelle met l'accent sur l'aspect douloureux et tragique du christianisme. On s'en doute, les hommes cherchent leur origine et c’est certainement la plus grosse erreur de cet équipage. Le but de cette mission causera leur perte à souhait.
Sauf que le contexte ne s’impose qu’à moitié dans ce premier film, il y a des erreurs évidentes et certaines scènes sont douteuses alors que l’histoire engendre des incohérences partielles. C’est ce qui a dérangé la plupart des critiques ne souhaitant pas laisser Ridley Scott instauré ce mystère et la quête qui y est liée durant les plusieurs films annoncés.

Pour sûr l'ambiance est différente des films Alien mais étrangement tout aussi sombre, mystérieuse et en plus l’artiste apporte une touche philosophique par laquelle on éprouve une tension ingénieuse, sans oublier ces moments doucement horrifique. Le spectacle est assuré. C'est lent et angoissant différemment bref, tous les bons éléments sont réunis. Visuellement c'est tout simplement sublime, effets visuels garantis, puis la bande-sonore y est également pour beaucoup, les décors sont superbes, et j'en passe et des meilleurs !
Un très bon jeu d'acteur, Ridley Scott mène à bien sa tête d'affiche (Noomi Rapace, Michael Fassbender et Charlize Theron) mais il a tendance à oublier les seconds rôles. Les personnages du reste de l'équipage ne sont pas forcément bien écrit. Ils sont trop vite délaissés à travers des scènes parfois ridicule.

Finalement je pense que ce film devrait ravir en minorité les nostalgiques de bonne foi et les fans du genre ayant un faible pour l'ufologie et la religion. Certes Prometheus n'est qu'un blockbuster non pas parfait mais assez prodige si on y croit, si on se permet de voir plus loin que le bout de son nez. Ridley Scott signe donc une œuvres œuvre honnête quoi qu'un peu frustrante. Mais attention ne vous méprenez pas. Aller voir ce film en espérant avoir des "réponses" sur les origines des Xénomorphes et du célèbre Space-jockey signifie la déception du spectateur. Prometheus souffre de sa comparaison et des attentes vis-à-vis d'Alien. Ce film laisse des séquelles, probablement plus qu'il y a trente ans. Nous sommes ressortis de la salle avec encore plus de questions sans réponses qu'en y rentrant puisqu'il ne s'agit pas d'une préquelle à proprement parler mais plutôt du premier épisode d'une nouvelle franchise étroitement liée avec Alien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 694 fois
6 apprécient · 3 n'apprécient pas

SlyJock a ajouté ce film à 4 listes Prometheus

Autres actions de SlyJock Prometheus