Bande-annonce
Affiche Providence

Providence

(1977)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 4
  2. 5
  3. 9
  4. 19
  5. 42
  6. 62
  7. 128
  8. 152
  9. 68
  10. 41
  • 530
  • 39
  • 829

Clive, écrivain octogénaire et victime d'une maladie incurable, voit en rêve sa famille confronté au régime fasciste d'un autre pays.

Casting : acteurs principauxProvidence

Casting complet du film Providence
Match des critiques
les meilleurs avis
Providence
VS
Au cœur de la création

Récit double, récit multiple, on caractérise souvent l'œuvre d'Alain Resnais comme une série d'exercices formels où le souci de créer des structures inédites l'emporte sur la lisibilité narrative. C'est bien entendu le cas en apparence pour L’Année Dernière à Marienbad, film onirique dans son déroulement et son prétexte, mais ce l'est aussi différemment pour

15 2
La vie, la mort, l'ennui..

Sommes-nous ce que nous pensons être ou devenons nous ce que les autres font de nous dans leurs jugements ? Resnais propose ici une autre définition : c’est un père qui fait passer en jugement tous les membres de sa famille en imaginant, au travers une fiction qu’il élabore, une sorte de complot contre lui-même.Film à tiroir, métaphore de la création, considérations sur la désintégration, sur l’artiste face a son œuvre et face à la mort.Si on a pu aisément suivre Resnais dans l’inspiration... Lire l'avis à propos de Providence

Critiques : avis d'internautes (20)
Providence
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Providence par pjm

Film fantastique au sens propre où tant de thèmes sont traités qu'il m'a toujours paru inépuisable. La création et aussi le vieillissement, le couple comme une terre inconnue. Les liens de famille. La villa Providence est un lieu dangereux. La nuit la végétation en prend possession. Les bruits aussi, d'explosions. Et la présence menaçante de soldats. Un vieux mendiant. Au jour, c'est un lieu... Lire la critique de Providence

5 1
Avatar pjm
10
pjm ·
Découverte
Nuit d'encre

Un arbre, dans le parc d’une propreté cossue. Un mur couvert de végétation de cette même demeure. Gros plans inquiétants et angles inhabituels. En deux plans simples et magistraux, Resnais impose une ambiance et un message: les apparences sont forcément trompeuses, et les éléments les plus anodins recèlent, selon comment on les regarde, de sombres secrets. -Entre, Resnais. Parle à la... Lire la critique de Providence

25 10
Avatar guyness
9
guyness ·
Les songes d'une nuit d'encre

Terré au fond d’un manoir ombreux, un vieillard fait tomber son verre de vin blanc, qui se brise au sol. Il ne soupire pas «Rosebud», mais jure, «Damn, damn, damn». La propriété n’a pas Xanadu pour nom mais Providence et, passé ce prologue renvoyant à Citizen Kane, le puzzle cinématographique d’Alain Resnais, plutôt que de rassembler les événements... Lire l'avis à propos de Providence

11
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·
Cathédrale de la douleur

La fascination de Resnais pour l’indicible est souvent passée dans son processus de création par une arme à double tranchant : celle de la déconstruction. C’est ce motif qui structure l’intégralité de Providence, qu’on pourrait, si tant est que ce soit possible, résumer à une nuit alcoolisée durant laquelle un vieillard cacochyme tente d’écrire un... Lire l'avis à propos de Providence

9
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·
Singulier, audacieux, mais me sort par les yeux... !!!

Je vais faire une confession. J'ai beau lui reconnaître une singularité et une audace, le cinéma d'Alain Resnais me sort par les yeux par l'ennui profond qu'il procure chez moi. Providence n'est pas une exception. C'est un film singulier, ce serait de mauvaise foi de dire le contraire ; c'est un film audacieux parce que dans les trois... Lire la critique de Providence

9 1
Avatar Plume231
4
Plume231 ·
Toutes les critiques du film Providence (20)
Bande-annonce
Providence