Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Bande-annonce
Affiche Psychose

Psychose

(1960)

Psycho

12345678910
Quand ?
8.3
  1. 37
  2. 26
  3. 63
  4. 142
  5. 412
  6. 1593
  7. 6294
  8. 13093
  9. 9629
  10. 4291
  • 36K
  • 2.9K
  • 7.7K

Une secrétaire de Phoenix vole 40.000 $ au client de son employeur et se cache dans un motel dirigé par un jeune homme soumis à sa mère.

Casting : acteurs principauxPsychose

Casting complet du film Psychose
Match des critiques
les meilleurs avis
Psychose
VS
Allez à la douche !

Parfois il faut s'y prendre à plusieurs reprises pour voir ce qu'une œuvre a dans le ventre. Surtout quand celle ci est sur-vendue, associée à une pléiade d'hommages et parodies diverses et variées. J'ai vu Psychose pour la première fois il y a une dizaine d'années, mes gouts n'étaient pas les mêmes, j'attendais peut être autre chose, toujours est-il que je l'ai rangé dans la terrifiante case du neutre, de l'indifférence là où bon nombre de films se noient dans un flot quotidien d'informations...

76 10
Une limite temporelle indépassable?

57 ans. Ah oui, il date quand même ce film. J'ai déjà vu trois film plus vieux (Les temps modernes, Les sentiers de la gloire, et Le jour où la Terre s'arrêta) et je les ai aimés, donc même si l'immense majorité des films que j'ai vu datent au max des années 80 (plus de 400 films pour à peine plus d'une trentaine avant!), ce n'est pas ça qui allait me rebuter. Après-tout, je suis ouvert d'esprit, voyons voir ce qui se faisait avant, et puis c'est Hitchcock, Le maître! Eh bien mes... Lire la critique de Psychose

4
Critiques : avis d'internautes (265)
Psychose
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le plus grand film de Bernard.

Avec Psychose, Alfred Hitchcock et Bernard Hermann surent faire de nécessité vertu. Avec le budget minable qui lui fut alloué, l'oeuvre avait tout pour être un téléfilm amélioré. S'il n'en est rien, c'est que les deux créateurs surent se transcender grâce aux contraintes. Quoi de plus banal et rasoir que l'histoire d'un psychopathe ? Quoi de plus sirupeux et grotesque... Lire la critique de Psychose

57 70
Avatar -Piero-
10
-Piero- ·
Critique de Psychose par swaggiswagga

Un début assez lent mais tout se joue dans les dernières minutes . A moitié endormi et loin de m'imaginer ce qui allait se passer j'ai décroché mais petit à petit mes yeux se sont heurté à la dureté de l'image , à la violence du regard du motellier . J'ai tremblé pour le détective au motel , j'ai tremblé lorsque la soeur et l'amant s'y rendait aussi , j'ai hurlé lorsque la soeur , dans la cave... Lire la critique de Psychose

5
Avatar swaggiswagga
8
swaggiswagga ·
Découverte
Le plus dur c'est de rentrer chez soi à pied, de nuit

Il n'y a rien de bien traumatisant dans ce film (j'entends par là, litres de sang, morceaux d'anatomie déchiquetés, effets de surprise trop violents...) qui pourtant demeure pétrifiant. Et oui, c'est le suspense que l'on aime tant dans Psychose, et c'est ce même suspense qui fait que l'on a le sentiment bizarre de ne pas être en sécurité. L'anxiété grimpe au fil des minutes pour nous, alors que... Lire la critique de Psychose

84 4
Avatar enilua
9
enilua ·
Un cri court dans la nuit

Alfred Hitchcock, avec son demi-siècle de carrière et ses 53 longs métrages, est ce que l’on peut appeler un monstre du cinéma. Le réalisateur britannique, souvent surnommé The Master of Suspense, réussit le passage du cinéma muet au parlant, fit jouer un nombre incroyable de grands acteurs de son époque et acquit une réputation de légende bien qu’il ne remporta... Lire la critique de Psychose

43
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·
La théorie du genre

Doucement, comme l’œil curieux et malsain du voyeur, la caméra pénètre dans la chambre des amants. La chambre obscène de l'adultère où une femme lascive en soutien-gorge est allongée sur un lit. Le couple vient visiblement de faire l'amour. Le temps est chaud, orageux. Les corps sont moites, transpirants, dégoulinants d'érotisme trouble et de sexualité coupable. Marion est amoureuse de Sam.... Lire l'avis à propos de Psychose

81 16
Avatar Ze Big Nowhere
10
Ze Big Nowhere ·
Toutes les critiques du film Psychose (265)
SéancesPsychose
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Psychose
Bande-annonce Psychose
Vous pourriez également aimer...