K

Avis sur Pusher II : Du sang sur les mains

Avatar Stanislas Bernardot
Critique publiée par le

La lourdeur de mes pas, s'appesantit sur les cimes brûlées des cratères miroitants de mon âme en torpeur, qui me glace jusqu'au fond du miroir de l'oublie, ma dualité qui ne ce voile plus, qui me laisse présager mes douces erreurs synaptiques et mes doux choix meurtriers.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 115 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Stanislas Bernardot Pusher II : Du sang sur les mains