Il fait encore trop froid pour sortir le mini-short

Avis sur Queen

Avatar LN-au-carre
Critique publiée par le

Il parait que l'Inde c'est pas folichon niveau respect de la femme toussa. Donc ce film. Chez nous, les peurs et les péripéties de Rani peuvent paraitre un peu ridicule, une amplification grossière de ce que les femmes ressentent en occident.

Pourtant.

Et c'est pourquoi je relève dans cette critique la portée d'un tel film en Inde et le courage de l'héroine, qu'on qualifierait en occident de normal/initiatique etc. Passer au dessus de la peur lorsque toute ta culture te dit que tu dois avoir peur de faire les choses seule, bon ben ça prend une autre ampleur en terme de dose de courage nécessaire.

Sinon en tant que tel, le film reprend les grands thèmes d'English Vinglish; la découverte de soi, la prise de conscience et d'initiative et leurs importances pour grandir et s'accepter.
Pour moi Shashi d'English Vinglish est un peu ce qu'aurait été Rani si elle s'était mariée avec Vidya (je ne vous apprends rien c'est dans l'abstract ^^).
Cependant le côté "choc des cultures" y est beaucoup plus exploité et donne vraiment un côté plus playfull au film, que j'ai beaucoup beaucoup apprécié.
Ensuite, j'ai beaucoup apprécié Vidya, le fiancé, que j'ai trouvé très mignon et puis relativement réaliste. Finalement la raison pour laquelle il quitte Shashi, son côté trop conservateur, il l'a lui même encouragé, voire forcé. Et pour moi ça a un écho en occident, chez nous. Beaucoup de mecs sont comme ça, semblent en contradiction avec ce qu'ils veulent et ce qu'ils disent vouloir: cherchant une fille indépendante, marrante et sexy, mais jamais trop car ils doivent continuer à être des hommes, virils et forts, qui cherchent une fille bien à "protéger" et à présenter à leur mère. Après, même si en tant que fille ça m'énerve, je ne peux que comprendre; on vit dans une société ultra hypocrite qui apprend aux filles à être indépendantes comme des hommes, mais à rester des femmes comme au 20ème siècle (au fourneau pour gâter Mr; faire la vaisselle et passer le balai dans la maison, vu que c'est quand même son rôle) et aux hommes à accepter ça mais quand même rester l'homme supérieur à la femme (dans le sens où l'homme doit toujours être viril, fort, protecteur, gagner plus etc etc etc; tout en étant fragile mais que en privé attention). Vive l'hypocrisie non? Enfin c'est comme ça que je le sens, je dis pas que j'ai raison ^^ Ben c'est pareil avec Vidya dans le film; toussa pour dire ça.

Pour terminer après ces digressions relativement inutiles, j'ajouterais que je suis littéralement tombée amoureuse de Lisa Haydon, la bonne copine délurée, toujours en mini-short; ultra-sexy et rigolote.
Clic clic sur le lien, elle est à gauche: http://indiaopines.com/wp-content/uploads/2014/04/kangana-ranaut-and-lisa-haydon-in-queen.jpg
ou ici; http://newseastwest.com/wp-content/uploads/2014/03/Lisa-Haydon.jpg
ou encore ici: http://media.santabanta.com/gallery/Indian%20%20Celebrities%28F%29/Lisa%20Haydon/lisa-haydon-26-a.jpg

Donc wé j'ai vrmnt bien aimé quoi les enfants. Allezyc'esttoutbon.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 202 fois
5 apprécient

LN-au-carre a ajouté ce film à 2 listes Queen

Autres actions de LN-au-carre Queen