Bande-annonce
Affiche Quelques minutes après minuit

Quelques minutes après minuit

(2016)

A Monster Calls

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 32
  2. 38
  3. 96
  4. 241
  5. 594
  6. 1643
  7. 3081
  8. 2800
  9. 1057
  10. 394
  • 10K
  • 1.4K
  • 9.2K

Conor a de plus en plus de difficultés à faire face à la maladie de sa mère, à l’intimidation de ses camarades et à la fermeté de sa grand-mère. Chaque nuit, pour fuir son quotidien, il s’échappe dans un monde imaginaire peuplé de créatures extraordinaires. Mais c’est pourtant là qu’il va...

Casting : acteurs principauxQuelques minutes après minuit
Casting complet du film Quelques minutes après minuit
Match des critiques
les meilleurs avis
Quelques minutes après minuit
VS
Avatar Behind_the_Mask
10
The Tree of Life

Au delà de l'imaginaire déployé, de son monstre végétal, du fantastique souvent convoqué, il n'est pas anodin de se rendre compte que Quelques Minutes Après Minuit, tout au long du spectacle qu'il offre, grandit, comme son petit héros. Il évolue d'une certaine candeur, soulignée par des extraits, touchants, du King Kong originel, vers une sorte d'apprivoisement de la souffrance, et d'acceptation, sur différents plans. Son guide sur ce...

137 20
Better call Saule

"L'héritier de Spielberg": cette expression est bien en vogue en ce moment dans la presse cinéma, que ce soit à propos du Midnight Special de Jeff Nichols ou de ce A Monster Calls. Mais en a-t-on réellement besoin ? Déjà, parler d'héritage, c'est partir du principe que le vieux est mort. Alors certes, ses dernières réalisations n'ont pas réellement la puissance de ses débuts et Le BGG était d'un ennui mortel, mais ça ne justifie pas son inhumation... Lire l'avis à propos de Quelques minutes après minuit

25 17
Critiques : avis d'internautes (200)
Quelques minutes après minuit
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Conquises esquisses

Dans la longue tradition qui unit le monstre et l’enfant, il s’agit la plupart du temps de dissiper les apparences : vaincre la crainte de l’autre que son allure, sa taille démesurée ou son étrangeté rendent effrayant. C’est la possibilité de crever l’écran opaque de la terreur, qui s’est toujours nourrie du sang noir de l’ignorance : Lire la critique de Quelques minutes après minuit

79 7
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·
La jeune fille et le Film

Il était une fois une jeune fille qui allait au cinéma. Elle avait choisi un Film sans savoir de quoi il parlait, juste pour sortir et se changer les idées, sachant qu’elle avait plutôt apprécié les deux films précédent du réalisateur, L’Orphelinat qu’elle adulait et The Impossible sur lequel elle avait plus de réserves mais qui l’avait bien... Lire l'avis à propos de Quelques minutes après minuit

79 13
Avatar CrèmeFuckingBrûlée
8
CrèmeFuckingBrûlée ·
Critique de Quelques minutes après minuit par pierrick_D_

Conor,gamin anglais perturbé,n'a pas une vie facile.Son père s'est barré et a refait sa vie aux Etats-Unis,et il doit s'occuper de sa mère très malade dont le cancer est en bonne voie de non-guérison,ce qui va probablement se solder par une sorte de décès.Pour faire bonne mesure,il est persécuté par ses camarades de collège,ce qui fait beaucoup pour un minot.Mais les choses vont évoluer quand... Lire la critique de Quelques minutes après minuit

3
Avatar pierrick_D_
4
pierrick_D_ ·
Découverte
Enfance et cinéma en 2017 : une innocence disparue.

Lorsqu’on fait le bilan d’une année cinématographique, certains thèmes reviennent avec plus ou moins d’insistance. Soit parce que ce thème-là est influencé par une mode stylistique, soit parce que le cinéma veut rendre visible un sentiment qui grandit dans notre société. Et cette année 2017 a été marquée par un sujet qui nous touche au plus profond de nous, petits ou grands : l’enfance et... Lire l'avis à propos de Quelques minutes après minuit

27 2
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·
L'if bavard et le jeune homme à fables

Si le titre français, poétique en diable, atténue quelque peu l'effet de surprise, le titre original ainsi que l'affiche ne laissent aucune place au doute : le troisième long-métrage de Juan Antonio Bayona sera un film de monstre, un bon vieux conte pour enfant digne de Spielberg ou de Walt Disney Company. Du moins le croit-on, car l'un de ses grands mérites sera justement de jouer... Lire l'avis à propos de Quelques minutes après minuit

33 4
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·
Toutes les critiques du film Quelques minutes après minuit (200)
Bande-annonce Quelques minutes après minuit