Romance pop à Nairobi

Avis sur Rafiki

Avatar Christoblog
Critique publiée par le

Bien qu'il ne cherche pas à l'être, le film de la kényane Wanuru Kahiu est d'abord un film politique : premier film kényan sélectionné à Cannes, rare film africain LGBT, interdit dans son pays, puis cyniquement autorisé une semaine en salle pour pouvoir être présenté aux Oscars.

Drôle de carte de visite pour une oeuvre volontairement modeste, avant tout manifeste pop : un générique qui claque comme un clip, des couleurs pimpantes sur les vêtements et les murs, une musique entraînante. Malgré une intrigue particulièrement mince (un amour, sa naissance, les obstacles qu'il surmonte), Rafiki parvient à convaincre grâce notamment au jeu des deux actrices, qui sont splendides.

Le travail sur les lumières, les gros plans sur les visages et l'inventivité du montage rendent le film plaisant et diablement attachant. Il y a un petit quelque chose de La vie d'Adèle à Nairobi dans cette belle histoire d'amour, y compris dans la façon dont le temps s'écoule. A découvrir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 140 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Christoblog Rafiki