Un trek bavard et sans grand relief...

Avis sur Randonneurs amateurs

Avatar Jihel
Critique publiée par le

Un vieil écrivain (R. Redford) se lance le défi de faire l'Appalachian trail, un célèbre chemin de grande randonnée de l'Est états-unien. Une condition lui est imposée par sa femme : trouver un compagnon de route. Le seul qui accepte, un peu par hasard, est un ami de jeunesse, vieux marginal, ancien alcoolo et invétéré dragueur. Après les préparatifs, on assiste aux péripéties de notre sympathique binôme au cours de cette longue randonnée. Les discussions (sur le temps qui passe) n'arrêtent pas. Les péripéties sont nombreuses et font sourire, parfois rire. Les paysages sont agréables mais sans plus ; nous ne sommes pas dans le grand Ouest. Nos deux héros finiront par bien s'en sortir. Ce n'est pas un mauvais film, mais ce n'en est pas un grand.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 354 fois
2 apprécient

Autres actions de Jihel Randonneurs amateurs