Cover Mon fils

Mon fils

Dancing Arabs

2015

468

287

57

7

Film de Eran Riklis · 1 h 44 min · 11 février 2015 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Tawfeek Barhom, Ali Suliman, Yaël Abecassis, Marlene Bajali, Laëtitia Eïdo, Razi Gabareen, Norman Issa, Daniel Kitsis

Pays d'origine :

Israël
Casting complet et fiche technique

Eyad est le seul Arabe a être admis dans une prestigieuse école juive à Jérusalem. Il se rapproche de la famille d'un ami qui le considère comme un fils.

GigiLotus

Gigi Lotus

Découverte de ce cinéma. J'aime et je conseille vraiment.

il y a plus d’un an

Eva_Hadas-lebel

Oui les Arabes sont parfois minoritaires au MoyenOrient et c en Israël ! un statut que les Juifs connaissent bien depuis tjrs ! un film sensible,...

il y a 8 ans

Rawi
8
Rawi

Critique positive la plus appréciée

Combattre les préjugés et l'absurde

Le cinéma israélien offre chaque année de vraies perles. Intelligentes et sensibles, ces images à hauteur d'hommes rachète la connerie des ignorants en quelques plans. Enfant arabe ayant grandi en...

il y a 7 ans

40 j'aime

4

C-L
8
C-L

Et si le conflit isrélo palestinien n'était qu'une question de carte d'identité?

Comme il existe des citoyens français de confession juive et des citoyens français d'origine arabe, 20% des citoyens israéliens sont arabes. Iyad, le héros du film d'Eran Riklis est un israélien...

il y a 8 ans

4 j'aime

Fritz_Langueur
8

Les désarrois de l'élève Iyad

Empreint d’un sentimentalisme poussé, « Mon fils » ne peut laisser indifférent. En suivant le parcours d’Iyad, jeune musulman de Jérusalem pendant une décennie, c’est une page d’Israël qui est...

il y a 8 ans

3 j'aime

Jihel
7
Jihel

MON FILS. A voir.

Un nouveau film très intéressant d'E. Riklis. Certes, le scénario ne semble pas totalement crédible mais le film donne à voir, par petites touches, le quotidien des Arabes citoyens d'Israël dans les...

il y a 8 ans

4 j'aime

ffred
9
ffred

Critique de par ffred

Yaël Abecassis et Eran Riklis (Les Citronniers) sur la même affiche. Je ne pouvais que courir aller voir ce film. D'autant plus que le cinéma israélien me déçoit rarement. Une fois de plus, c'est une...

il y a 8 ans

3 j'aime