Bande-annonce
Affiche Resident Evil : Extinction

Resident Evil : Extinction

(2007)

Resident Evil: Extinction

12345678910
Quand ?
4.2
  1. 620
  2. 965
  3. 1333
  4. 1534
  5. 1486
  6. 1236
  7. 753
  8. 298
  9. 63
  10. 59
  • 8.3K
  • 88
  • 394

Le virus expérimental mis au point par la toute-puissante Umbrella Corporation a détruit l'humanité, transformant la population du monde en zombies avides de chair humaine. Fuyant les villes, Carlos, L.J., Claire, K-Mart, Nurse Betty et quelques survivants ont pris la route dans un convoi armé,...

Casting : acteurs principauxResident Evil : Extinction

Casting complet du film Resident Evil : Extinction
Match des critiques
les meilleurs avis
Resident Evil : Extinction
VS
Avatar The Lizard King
7
Alice in Wasteland: Road Warriors

Cette critique fait partie de la liste "Resident Evil au cinéma" https://www.senscritique.com/liste/Resident_Evil_au_cinema/1590276 Après la ré-évaluation de R1 et R2, voici venir...R3 (no kiddin'!!). Le lien avec la saga vidéoludique est de plus en plus ténu: -on garde Umbrella en fond, -Carlos...

3 2
Le convoi de Claire Redfield !!!?

Alors bon, je veux bien être indulgent, mais quand un film est porté par l'un des plus grand nom du jeu video, j'attends quand même d'y retrouver quelque chose. Mais surtout, j'attends pas ça. Ce serait un peu comme faire un film sur les tortues ninjas en oubliant que ce sont des mutantes. Il ne reste rien à part les noms des personnages. Et la caméra tourne, virevolte, s'emballe dévoilant des images insipides tournées dans la carrière de sable derrière chez moi. C'est pratique le désert et... Lire la critique de Resident Evil : Extinction

11 3

PostsResident Evil : Extinction

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (78)
Resident Evil : Extinction
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
,Ah ouais, ils étaient quand même perchés les mecs

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la saga "Resident Evil" n'est pas si mauvaise que cela. Enfin, c'est purement personnel, hein, mais j'adore ces films. Oui, comme je vous l'avais déjà appris dans ma critique du premier épisode de la saga, j'apprécie ces séries b, parce que justement, elles sont des séries b qui s'assument complètement, au point de partir toujours plus loin dans leur... Lire l'avis à propos de Resident Evil : Extinction

6 5
Avatar FloBerne
7
FloBerne ·
Le harem de Anderson

Avec ce scénario, Anderson réalise son plus gros fantasme : un monde où il y aurait des centaines de Jovovich ! Ho le coquin ! Plus sérieusement, j'aime bien cette franchise, car mine de rien, Anderson offre quelque chose de sincère et se rapprochant le plus de l'oeuvre de Romero. Mais ce n'ets pas otut, pour ce "Extinction", il convie également Hitchcock et Miller. Un cinéma référencé, donc !... Lire la critique de Resident Evil : Extinction

3 2
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·
Alice, reine du désert.

Avec un titre pareil, on aurait pût croire à la fin de la saga. Mais il n'en n'est rien car ce « Resident Evil : Extinction », troisième volet de la saga éponyme, nous laisse sur une fin ouverte et plutôt intéressante pour ce qui est du scénario et de la tournure que la saga prendra. S'il ne parvient pas toujours à convaincre par ses nombreux clins d'oeils à d'autres films, ce troisième opus... Lire la critique de Resident Evil : Extinction

3
Avatar E-Stark
5
E-Stark ·
"Mourir, c’est éteindre le monde." -- Jules Renard

"Et faire un film de morts-vivants, c'est éteindre les cerveaux." aurait pu répliquer Paul W.S. Anderson. Extinction est sans doute le Resident Evil filmique le moins fidèle au jeu ce qui, vu le niveau d'hérétisme (ou d'héréticité ? d'herpétologie ? c'est quoi le mot ?*) des autres volets, n'est sans doute pas plus mal. Question de point de vue. Ce troisième opus s'avère de prime abord... Lire la critique de Resident Evil : Extinction

4 2
Avatar Camden
5
Camden ·
Découverte
Et bah voilà !

Voilà quoi ? En fait, c'est simple. On a l'impression que depuis le début de la franchise, les producteurs s'emmerdent à essayer de distiller des éléments du jeu dans les films. Ça y est (presque), c'est bon, cette fois, le film n'a plus rien à voir avec le jeu. Ne restent désormais que les noms de Umbrella Corp' et Claire Redfield, mais j'éviterais de trop m'étaler sur cette dernière, car je... Lire l'avis à propos de Resident Evil : Extinction

3
Avatar ParisByNight
4
ParisByNight ·
Toutes les critiques du film Resident Evil : Extinction (78)
Bande-annonce
Resident Evil : Extinction
Vous pourriez également aimer...