Mais pourquoi t'as fait ça ?

Avis sur Rock'n' Roll

Avatar aevintyrin
Critique publiée par le

L’enthousiasme de mes amis m’aurait presque fait pencher pour un 7 à la sortie du ciné. C’est vrai qu’il y a du bon dans ce film, en particulier des scènes qui m’ont fait sincèrement rire (fait assez rare en salle pour être relevé). Les acteurs sont d'ailleurs très bons, Marion Cotillard me donnerait même envie de monter la note à 12 (à ce stade, c’est mon crush pour elle qui parle) et l’apparition de Johnny m’a fait sourire très fort (à ce stade, c’est ma passion secrète pour la chanson française qui parle). Les personnages secondaires comme Gilles Lellouche ou Alain et Yvan Attal tirent vraiment le film vers le haut – ce sont d’ailleurs eux qui m’ont fait le plus rire. Dans Rock'n'Roll, chacun joue son propre rôle, et en tant que bon public pour les œuvres à caractère partiellement biographique, c'est l'un des aspects du film que j'ai préféré.

J’aime bien Guillaume Canet, les personnages torturés et même les personnages chiants, les comédies, l'absurde. A priori, on a tous ces ingrédients ici, pourtant quelque chose ne passe pas. C’est trop gros, j’ai trop souvent levé les yeux au ciel. D'une part pour l’intrigue principale, qui selon moi a été portée beaucoup trop loin pour que le ressort comique soit vraiment efficace (et c’est précisément ce que d’autres ont adoré). Un bon point cela dit : la bande annonce ne dévoile pas l'aspect principal de l'intrigue, elle en place juste le contexte. On est donc totalement surpris par toute la seconde partie du film, qui s'engouffre joyeusement dans l'absurde, le caricatural et l'extrême. Ça passe ou ça casse, c'est en tout cas un choix audacieux, surtout pour un film français.

D'autre part, le message du film et la façon dont il est traité m'ont laissée insatisfaite. On nous présente un reflet de l’hyper-narcissisme du personnage, un acteur en pleine crise de la quarantaine, dont l’âge d’or est révolu et dont l’égo est d’une fragilité incroyable. On dépeint un portrait de la célébrité (qui ne m’intéresse pas) et des attentes du public sous le prisme de l’orgueil et du temps qui passe. La première partie du film s'y attarde et c'est bien fait, mais pas une fois je n’ai ressenti une once de sympathie ou de compassion pour Guillaume. Bien au contraire. C’était bien sûr le but, mais suivre l’histoire d’un type exécrable qui ne m’inspire que du mépris m’a finalement plus frustrée qu’autre chose, malgré les scènes comiques (et la présence de Marion).

Je ne pense pas que ce soit un mauvais film car tout est calculé, d'ailleurs les choix de Canet ont l’air de plaire. J’en conclus donc que ce n’est simplement pas mon truc. Je n’ai pas passé un mauvais moment, je regrette simplement l'excès dans la satire (car c'en est une).

La bande originale est très (très) cool. Et aussi : Marion Cotillard.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4222 fois
42 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de aevintyrin Rock'n' Roll