Avis sur

Rome ville ouverte

Avatar essen_ko
Critique publiée par le

Le Neo Realisme italien, c'est triste comme Zola et chiant comme Griffith.
Mais putain, c'est quoi ce délire ? parceque ca a été fait apres la guerre, que ca a été revolutionnaire dans la technique des traveling et des plans séquences et que c'est réalite, est ce que c'est forcément un film intouchable du géni ?

Si l'on prend le résultat et uniquement le résultat aujourd'hui, c'est mauvais, lourd et mal rythmé.
Il y a des tonnes de films plus austere de l'époque et meme avant qui sont bien plus agréable a regarder.
La misere sociale sans montage volontaire, j'apelle ca marcher dans la rue d'un quartier pourri. Peu d'interet au cinema.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 769 fois
8 apprécient · 29 n'apprécient pas

Autres actions de essen_ko Rome ville ouverte