Bande-annonce
Affiche Sabotage

Sabotage

(2014)
12345678910
Quand ?
4.5
  1. 68
  2. 170
  3. 268
  4. 337
  5. 431
  6. 318
  7. 139
  8. 28
  9. 4
  10. 4
  • 1.8K
  • 18
  • 346

Une équipe spéciale des stups part en mission pour démanteler l'un des cartels les plus dangereux, mais la mission prend une mauvaise tournure.

Casting : acteurs principauxSabotage

Casting complet du film Sabotage
Match des critiques
les meilleurs avis
Sabotage
VS
Bourrin des années 80 et bourrin jusqu'au bout des seins !

Sabotage s’adresse directement aux nostalgiques des années 80, ces années où Stallone et Schwarzenegger se tiraient la bourre à grands renforts de pectoraux aux amphétamines et de coups de fusils à pompe. Des films assez bas de plafond mais, jouissifs dans leur bêtise simpliste, quand les seuls moments de réflexion revenaient à se demander si le héros allait mettre ou non la langue en embrassant la blonde à forte poitrine de service. Bref, une période d’insouciance et de films d’actions tous...

10 10
Un film qui porte bien son nom

Depuis que je suis ado, j'attends avec impatience les films de Schwarzy. Et comme tout bon fan, ma devise était, un film avec Schwarzy est un film réussit. Mais ça, c'était avant ! Même la présence de la montagne autrichienne (un peu vieillissant) ne peu sauver ce film. Pourtant dieu sait que je suis tolérant avec Schwarzy, je me contente d' un scénario simple, de l'action et ses répliques dont lui seul a le secret. Mais dès le début, le scénario comporte de grosses erreurs. L'intrigue du... Lire l'avis à propos de Sabotage

5
Critiques : avis d'internautes (86)
Sabotage
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Complaisant (en un mot, car ce n'est pas plaisant du tout)

De David Ayer, j'avais uniquement vu Bad Times, qui ne m'avait qu'à moitié convaincu. Ici, dans Sabotage, on retrouve l'ambiance volontiers sombre et la marque d'une absence de confiance dans la police et les fédéraux. Seulement, là où Bad Times avait réussi une première partie par des enjeux critiques envers la politique et la société étatsuniennes, Sabotage se contente... de n'avoir aucun enjeu.... Lire la critique de Sabotage

25 4
Avatar SanFelice
3
SanFelice ·
Special Opérations Teams.

En 2004, le producteur, cinéaste et scénariste David Ayer (Bad Times, Bright) spécialiste du polar urbain triomphe avec le film de guerre Fury avec Brad Pitt mais se plante quelques mois avant dans le film d'action Sabotage avec son approche ultra-réaliste qui marque en plus la réunion historique de deux Terminators, Le Chêne autrichien Arnold Schwarzenegger (Conan le Barbare, Killing... Lire l'avis à propos de Sabotage

3 3
Avatar HITMAN
5
HITMAN ·
Découverte
La bande à Schwarzy.

Ecrit par Skip Woods, scénariste du premier "Wolverine" et du dernier "Die Hard" (un cador de la bouse, quoi) et envisagé dans un premier temps pour Patrick Alessandrin (what the flupke ?) avec Bruce Willis dans le rôle principal, "Sabotage" fini finalement entre les mains de David Ayer, scénariste de "Training day", avec ce bon vieux Schwarzy en haut de l'affiche. Défoncé par la majorité de la... Lire l'avis à propos de Sabotage

10
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·
Schwarzenegger dans toute sa splendeur.

Tout d'abord, il faut mettre les choses au clair avec l'affiche du film. Je trouve en effet que celle-ci est très mal choisie. On a l'impression que le film sera une sorte d'Expendables, avec à la tête de la bande de casse-cou Schwarzenegger à la place de Stallone. Alors qu'il ne s'agit en rien de ce genre de film... Certes, la première scène est digne d' "Expendables", mais le reste n'a rien à... Lire la critique de Sabotage

8 2
Avatar titiro
7
titiro ·
Quand les chasseurs deviennent des proies... c'est le monde à l'envers.

Le temps des héros est mort. Il n’y a plus rien, plus personne en qui on puisse croire, en qui on puisse se fier. Il n’y a plus que des intérêts personnels et des coups dans le dos, et quand ils viennent de face, c’est souvent pour le pire. Je pense qu’on est en train d’assassiner un genre en le balançant complètement dans ce que la censure a souvent pointé : l’amoralité ambiante (car question... Lire la critique de Sabotage

12 18
Avatar Voracinéphile
2
Voracinéphile ·
Toutes les critiques du film Sabotage (86)
Bande-annonce
Sabotage