undead indian !

Avis sur Savaged

Avatar Voracinéphile
Critique publiée par le

Savaged est un petit film d’horreur sans grandes ambitions, qui se contente d’avoir une idée (bancale) et de l’exploiter à fond. En l’occurrence, le film commence classiquement comme un film de rape and revenge classique, avec une femme témoin d’un meurtre d’amérindien par une bande de redneck qui la séquestre. Un petit viol par ci, un petit poignardage par là, et l’affaire est réglée. On se dit donc que le petit copain revanchard va débarquer et leur tailler une capuche dans leur prépuce. Mais là où on n’attendait pas Savaged, c’est que d’autres indiens captifs ensorcèlent le corps de la suppliciée, enfermant son âme et l’empêchant de mourir avant d’avoir obtenu réparation. Réparation par le gore, cela va de soit. Le film mute alors en slasher avec une zombie apache qui reprend les armes de ses ancêtres (tomawak et arc) avec notre bande de bouseux qui se mettent à mouiller leur pantalon. Toutefois, malgré sa facture fauchée et son pitch complètement prévisible, la sauvagerie de ce petit morceau a de quoi bassement divertir. Du gore cheap pas si mal torché que ça, quelques corps à corps efficaces (impressionnante séquence du combat à l’arrière du pick up), mais vraiment pas de quoi faire entrer le bestiau dans le club des films recommandables. Tout au plus un petit amuse-gueule, à consommer pour patienter dans un creux de vague des bons DTVs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1311 fois
1 apprécie

Autres actions de Voracinéphile Savaged