A qui la faute ?

Avis sur Seul contre tous

Avatar Manu711
Critique publiée par le

Putain de claque dans ma gueule. Déjà très agréablement surpris par l’étrange Carne, j’ai trouvé cette espèce de suite du moyen-métrage saisissante de réalisme. Dans la même lignée que Carne donc, mais avec un Philippe Nahon qui a un peu vieilli, c’est l’histoire de cet ex-boucher chevalin rejeté et incompris par la société. Il ne sait plus comment avancer, entre son désir d’inceste qu’il brouille avec ce qu’il appelle de l’amour pour sa fille, la grosse de femme qui le mène par le bout du nez, ses vrais faux amis, etc. Et sa solitude, car oui cet homme est seul, réfléchit beaucoup, interprète à sa manière la façon dont il en est arrivé là et de comment il va pouvoir repartir. Grâce aux longs plans fixes et cette constante voix-off, ainsi que ces coups de tonnerre lorsqu’on passe d’une scène à une autre, Gaspar Noé nous permet vraiment d’entrer dans la tête de ce misérable homme aux idées radicales et limitées. C’est très vulgaire et parfois drôle, mais aussi absurde voire triste. On ressent de la compassion pour ce malheureux personnage qui court à sa perte. Un film fort avec une portée politique qui montre que la société imparfaite dans laquelle nous vivons façonne un certain nombre d’individus dérangés, mal dans leur peau et en retrait des conventions sociales. A qui la faute…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 562 fois
6 apprécient

Autres actions de Manu711 Seul contre tous