👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Le cinéma de Noé tient dans un seul film, seul contre tous. Il semble avoir jeté toutes ces cartes dans son premier film. Un film coup de poing qui atteint parfaitement son but,celui de réveiller le spectateur actuel de quelques façon que ce soit.

Heurt
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films sur la solitude

il y a 7 ans

1 j'aime

Seul contre tous
DjeeVanCleef
10

Voyage au bout de l'enfer.

Après ses joyeuses aventures passées, le Boucher sort de prison. Toujours la même chanson mais en pire. La bête est malade et déverse sa bile, creuse le sillon de la haine ordinaire, crachant son...

Lire la critique

il y a 9 ans

87 j'aime

19

Seul contre tous
Gand-Alf
7

Confessions intimes d'une misérable bite.

Refusé par toutes les chaînes de télévision, Seul contre tous, premier long-métrage de Gaspar Noé, aura mis cinq ans à voir le jour, le cinéaste ayant dû financer le film de sa poche. Un sacrifice...

Lire la critique

il y a 7 ans

55 j'aime

3

Seul contre tous
YellowStone
6

La critique de Schrödinger

Ce film est une merde. 3/10 C'est l'histoire d'un connard. Une espèce de prolo dégueulasse, un type incapable de voir au-delà du bout de son nez, qui n'a jamais rien fait de mieux que de se...

Lire la critique

il y a 8 ans

34 j'aime

4

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Heurt
2

Le jet d'ail.

En voilà une chose qui en fait du vacarme, ça bouge dans tous les sens mais pourquoi? Pour faire du divertissement, c'est pour cela que Disney a acheté la licence Star wars après tout. La société aux...

Lire la critique

il y a 2 ans

77 j'aime

44

Jojo Rabbit
Heurt
4
Jojo Rabbit

Rabbi Jocob

L'endoctrinement de la jeunesse Allemande est le sujet de ce Jojo Rabbit, qui voit Adolf Hitler comme la seule voie à suivre. Adolf est là constamment pour le petit Jojo, il est son ami imaginaire...

Lire la critique

il y a 2 ans

60 j'aime

13

Once Upon a Time... in Hollywood
Heurt
5

Cette fois il est temps.

Les années 60 à 70 ont été une très bonne période du cinéma, elles étaient inventives et permissives. Pourtant la censure était omniprésente, mais les cinéastes trouvaient tout un tas de stratagèmes...

Lire la critique

il y a 2 ans

48 j'aime

5