Hybride entre Power Rangers et 7 à la Maison

Avis sur Shazam!

Avatar ConFuCkamuS
Critique publiée par le

Suite à un grand chambardement opéré peu après la sortie de Batman V. Superman : L'aube de la Justice, Warner et DC Comics ont sciemment choisi de se positionner sur le même terrain que le Marvel Cinematic Universe. Comme de juste, le ton jusque-là plus âpre a muté en divertissements beaucoup plus rigolards et conventionnels.

C'est donc dans cette politique que débarque Shazam! Prenant à son compte la dimension héroïque protéiforme, le film met en avant un adolescent qui se transforme en demi-Dieu dès qu'il prononce le mot magique. C'était alléchant, compte tenu du fait que ledit héros se retrouve téléporté dans le corps d'un adulte au corps bien massif dès qu'il passe en mode super. Une dichotomie qui promettait un spectacle aussi bidonnant que récréatif. Zachary Levi porte donc tout le film sur ses larges épaules, et il mérite le respect tant l'énergie qu'il déploie offre au film ses meilleurs moments.

Malheureusement, Shazam ! se révèle affreusement lourd. Le script et le montage se vautrent tête la première dans les énormités (notamment dans sa dernière partie, désolante), piétinant presque toutes les thématiques qu'il brasse (les enfants délaissés, la famille reconstituée). Jusque dans ses tentatives de se mêler à DC universe, Shazam ! se montre aussi grossier que ses concurrents, avec de multiples allusions irritantes à ses camarades super-héros. Et les effets visuels sont majoritairement perfectibles, voire même gênants. L'humour, qui était également la promesse du long-métrage, est également à double-tranchant. Pour quelques séquences raisonnablement cocasses, combien de vannes étirées ou infantiles suivent pour plomber l'ensemble? Des tas. Heureusement que que Z. Levi et Asher Angel parviennent à en transformer certaines parce que sinon, on était pas loin d'une hybridation entre les Power Rangers et 7 à la maison. En se calant sur une voie similaire à ses concurrents, Shazam ! prend également le chemin de la facilité et ne réussit que la sortie de route.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 110 fois
1 apprécie

ConFuCkamuS a ajouté ce film à 1 liste Shazam!

  • Films
    Cover Flop 2019

    Flop 2019

    À chaque année ses moments de plaisir, de bonnes surprises, et d'images gravées dans l'inconscient...Puis aussi des instants...

Autres actions de ConFuCkamuS Shazam!