Bande-annonce
Affiche Silent Hill : Revelation 3D

Silent Hill : Revelation 3D

(2012)

Silent Hill: Revelation

12345678910
Quand ?
3.8
  1. 359
  2. 586
  3. 702
  4. 637
  5. 516
  6. 372
  7. 201
  8. 75
  9. 19
  10. 17
  • 3.5K
  • 29
  • 448

Depuis son plus jeune âge, Heather Mason a l’habitude de changer d’adresse très souvent avec son père. Sans vraiment savoir pourquoi, elle fuit. Pourtant, cette fois, elle est piégée. Pour sauver celui qui avait toujours réussi à la protéger et découvrir qui elle est vraiment, Heather va devoir...

Casting : acteurs principauxSilent Hill : Revelation 3D
Casting complet du film Silent Hill : Revelation 3D
Match des critiques
les meilleurs avis
Silent Hill : Revelation 3D
VS
Révélation : Hill-son content, ne reste pas Silent

Silent Hill Revelation 3D porte en lui toutes les craintes de l’adaptation de jeu vidéo. De toutes façons, c’est bien simple, jamais une adaptation de jeu vidéo en film n’aura été une réussite. Et tous ces réalisateurs ont beau essayé, il y a fort à parier que jamais personne n’y parviendra. Ce Silent Hill (avec lequel mon pseudo vous donnera surement quelques indices quant au culte que je peux lui vouer) ne fait pas exception. Pourtant, en dépit de toutes ses tares (nombreuses, elles lui...

3
Circlez y'a rien à voir !

Il y a plus de vingt ans, les Nuls offraient en trente petites secondes une hilarante ode au je m’en foutisme avec le cultissime sketch « Rien à branler nature » ! Ce qui correspond à peu près au sentiment qu’inspirent les quatre vingt quinze minutes de Silent Hill : Révélation 3D. A bien des égards, le film de Michael J.Bassett est l’archétype même du film « rien à branler nature » tant dans sa mise en scène faisant un pauvre usage de la 3D que dans son scénario aux enjeux dramatiques... Lire l'avis à propos de Silent Hill : Revelation 3D

33 1
Critiques : avis d'internautes (145)
Silent Hill : Revelation 3D
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Moi, Moss et méchants.

Coucou, c’est real_folk_blues. Vous me connaissez peut être déjà si vous avez lu des critiques comme « De la différence entre la toile et la croûte », ou « Miike et le disney qui coule ». Mon goût pour le tordu trouve son origine dans une fascination pour le bizarre, l’onirisme —qu’il soit poétique ou noir, le viscéral et l’univers passionnant de la psychiatrie que beaucoup pourraient... Lire la critique de Silent Hill : Revelation 3D

56 15
Avatar real_folk_blues
4
real_folk_blues ·
Comment détruire une licence en 4 étapes.

Premièrement, prenez une des meilleures adaptations de jeux vidéo au cinéma. Deuxièmement, décidez de réaliser la suite, mais cette fois-ci en 3D. Ainsi, tout les effets spéciaux auront un rendu cheap et ridicule (et oui, ça coûte cher de tourner en "3 dimension", du coup il reste plus beaucoup de sous pour le reste). Troisièmement, embauchez des acteurs aussi fades qu'une soupe sans sel et... Lire l'avis à propos de Silent Hill : Revelation 3D

24 11
Avatar Sick Mondo
3
Sick Mondo ·
Saga films Silent hill deuxième partie: La créature de Frankenstein des adaptations de jeux vidéos!

Suite au succès du film Silent Hill (2006), les producteurs Samuel Hadida et Don Carmody voulaient que Gans réalise sa suite, ce que ce dernier refusa ainsi que Roger Avary (vous verrez plus tard pourquoi). Samuel Hadida demanda donc au réalisateur britannique Michael J Bassett, réalisateur de la très moyenne adaptation de Solomon Kane (2009) de remplacer Gans et Avary. Basset a donc... Lire l'avis à propos de Silent Hill : Revelation 3D

5 2
Avatar Vengeur
3
Vengeur ·
Découverte
Welcome home.

Malgré de grosses carences scénaristiques et une fâcheuse tendance à s'éparpiller, je l'aimais bien moi, le "Silent Hill" de Christophe Gans. Les images étaient superbes, l'ambiance était bien poisseuse et l'amour de Gans pour le jeu transpirait à chaque plan. Pour cette suite longtemps repoussée, Roger Avary et Christophe Gans laissent leur place à Michael J. Bassett, réalisateur d'une... Lire l'avis à propos de Silent Hill : Revelation 3D

16 5
Avatar Gand-Alf
3
Gand-Alf ·
Ils ont violé Alessa.

J'avais vu le premier, et dieu sait que j'avais adoré ! L'ambiance glauque à souhait, fidèle à l'univers de Silent hill. La petite fille complètement crédible et surtout , des monstres, absolument géniaux. L'intrigue était amenée lentement, et l'histoire se déroulait lentement mais délicieusement. Et puis... La déception. On rencontre une Heather / Sharon complètement ado et noeudnoeud, qui a... Lire la critique de Silent Hill : Revelation 3D

10 2
Avatar Sushineki
3
Sushineki ·
Toutes les critiques du film Silent Hill : Revelation 3D (145)
Bande-annonce Silent Hill : Revelation 3D