👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Avec « Sinister », Bughuul hantera vos nuits !

L'histoire de « Sinister » commence un peu comme un livre de Stephen King. Une famille déménage dans une petite ville peu hospitalière afin d'enquêter sur une affaire étrange.

Le début est assez calme, l'esthétique est classique ...Jusqu'au moment où Ellison découvre dans le grenier une caisse contenant un projecteur et plusieurs bobines 8 mm...tout bascule alors... l'esthétique change et tombe dans le sombre, glacial et brumeux.

Le film « Sinister » nous plonge dans une ambiance pesante : on redoute les sursauts (un peu classique), on évite chaque ouverture de porte et chaque recoin. Même si « Sinister » ne révolutionne pas le genre des films « frisson », il nous livre tout de même une scène très originale ; le personnage d'Ethan Hawke ressent des âmes, sans les voir.

Du côté frisson d'ailleurs, le maquillage du Mr. Boogie "Bughuul" est une réussite. Il est impossible de déterminer si c'est un masque ou son visage.

On retrouve un petit air de « Fight Club » dans le montage, dans la façon de cutter et de mixer les « accéléré »/« ralenti » ; comme lorsque Ethan enclenche le projecteur 8mm et lors de la projection des vidéos salles et usées.

Le film « Sinister » est clairement inspiré de l'univers Stephen King ou encore des films « L'exorciste » (le réalisateur –Scott Derrickson- a d'ailleurs réalisé le film « L'Exorcisme d'Emily Rose ») et « Sixième Sens » ...
En bref, Le film « Sinister », c'est avant tout un excellent thriller policier mystique (qui a une fin « tranchante »).

Des scènes de suspense assez classiques dans l'ensemble.
Une réserve quant à la crédibilité du jeu d'Ethan Hawke ; notamment lorsqu'il regarde les vidéos son interprétation est exagérée et me fait décrocher.

Malgré quelques petits défauts et manque d'originalité par moments, « Sinister » est un bon thriller avec un bon scénario et une belle photo. Les amateurs du genre aimeront forcément et les autres passeront un bon moment. C'est donc un 6/10.

N'hésitez pas à regarder la vidéo de notre critique sur dailymotion: http://www.dailymotion.com/video/xutf2d_sinister-critique-du-film-vf-hd-nopopcorn-betisier_shortfilms.
Ou la lire sur NoPopCorn : http://www.nopopcorn.fr/reviews/films/337-critique-du-film-sinister
Yanchasp
6
Écrit par

il y a 9 ans

Sinister
real_folk_blues
3
Sinister

Snuff? Non, ça a déjà sévi.

Mon dieu mais quel film de flemmard ! Quel film de fumiste ! Quel film de grosse feignasse ! Ah oui, j’applaudie. J’applaudie Derrickson qui semble tellement fier d'avoir vu Insidious qu’il nous en...

Lire la critique

il y a 9 ans

59 j'aime

26

Sinister
Marvelll
9
Sinister

La peur, la vraie!

Je vais attaquer directement à la question qui nous intéresse. Est-ce que Sinister fait flipper ? Oui, ô grand Oui, Oui avec une majuscule. En toute franchise, ça fait des années que je n’avais pas...

Lire la critique

il y a 9 ans

56 j'aime

6

Sinister
Gand-Alf
6
Sinister

Cigarette burns.

Scott Derrickson ne m'avait pas franchement convaincu avec ses précédents long-métrages que j'ai pu voir, à savoir le soporifique "Exorcisme d'Emily Rose" et son piètre remake du "Jour où la terre...

Lire la critique

il y a 9 ans

54 j'aime

6

L'Ivresse de l'argent
Yanchasp
3

L'argent n'apporte pas le bonheur et pas forcément un bon scénario !

Le thème: "L'argent et ses ravages", peut donner une tonne d'idées à un réalisateur, mais apparemment Im Sang-soo n'en a eu qu'une seule. Dommage que le film L'Ivresse de l'argent bénéficie d'une...

Lire la critique

il y a 9 ans

2 j'aime

Abraham Lincoln : Chasseur de vampires
Yanchasp
8

Je n'ai pas vu un film d'action vampirique de ce calibre depuis "Blade" !

l'inspiration du film est très comics; avec ses lumières, ses plans, ses décors ainsi que les postures des personnages et les chorégraphies des combats. Les lieux comme la Nouvelle Orléans, pour le...

Lire la critique

il y a 9 ans

2 j'aime

L'Homme qui rit
Yanchasp
6

Un beau conte même si le film est imparfait !

Le film L'HOMME QUI RIT nous plonge dans un très bel univers, avec de beaux décors, une belle photo et une ambiance un peu fantastique, largement inspirée des film de Tim Burton, notamment "Edward...

Lire la critique

il y a 9 ans

1 j'aime