Avis sur

Six Femmes pour l'assassin

Avatar Sophia
Critique publiée par le

6 Femmes pour l'assassin raconte une histoire policière assez banale. Dans une maison de haute couture, un assassin sévit. Tuant de manière plutôt brutale des jolies femmes il semble entrer dans un cercle vicieux de crime après que le journal intime de la première femme tué soit retrouvé. S'ensuit un jeux de cache cache entre l'assassin et l'inspecteur de police. Comme tous les giallo ou presque, on se retrouve avec une histoire policière pas vraiment originale, un peu complexe au vu des nombreux personnages, mais l'intérêt du film ne réside nullement dans la résolution du mystère. C'est l'ambiance qui prime.

Très coloré, ce film s'inscrit dans la lignée des grands giallo avec ces nuances rouges vif qui lorsque ce n'est pas la lumière qui est rouge ce sont les accessoires apparaissant à l'écran qui par petites touches rappelle ce rouge symbole de la violence des crimes, et ce bleu nuit presque électrique qui s'imprime sur les arrières plans, les visages, pour des nuits très marquée à l'ambiance fantastique. Mario Bava nous livre ici un film magnifiquement coloré, la lumière occupe ici un rôle prédominant, offrant au film une dimension fantastique, onirique et gothique propre au genre.

La musique est également très présente. Lancinante, efficace, résolument gothique par sa mélodie, elle prend une importance capitale dans ce film. A l'instar de la lumière, la présence d'une musique dans une séquence n'est nullement due au hasard. Elle s'inscrit dans cette logique d'ambiance que nous livre Bava avec brio. Le suspense naissant dans certaines séquences est souvent dû aux jeux de lumières, d'ombres, de cadre avec le décor qui occupe lui aussi une place importante, et bien sûr avec la musique.

Il est intéressant de souligner combien le générique est important dans ce film, pas seulement à cause de sa mise en scène absolument magistrale, et fantastique, mais aussi parce que le générique révèle tout l'aspect du film en terme de cadre, de lumière, de décor, de musique mais aussi replace les personnages dans ce qu'ils sont: c'est à dire des pions que l'assassin manipule à sa guise. Les femmes sont ici des mannequins et pas seulement par leur métier, mais aussi dans les postures qu'elles prennent dès le générique qu'on retrouve dans les crimes. Les corps déplacés par l'assassin après chaque crime deviennent des mannequins de chair et de sang qui sont utilisé dès lors pour des mises en scènes macabres.

Classique du genre, 6 femmes pour l'assassin contient tous les codes du giallo. Impossible dès lors de vouloir découvrir ce genre sans voir ce film. Petit bijou à découvrir et pas seulement pour sa propre culture cinématographique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1275 fois
11 apprécient

Sophia a ajouté ce film à 4 listes Six Femmes pour l'assassin

  • Films
    Illustration Top 60's

    Top 60's

    La belle époque du cinéma Français ou la fin... ça dépend du point de vue évidemment.

  • Films
    Affiche Les 8 Salopards

    Les films vus en salle en 2016

    Avec : Les 8 Salopards, Le Pont des espions, L'Oiseau au plumage de cristal, Le Chat à neuf queues,

  • Films
    Cover Les incontournables du Giallo

    Les incontournables du Giallo

    Ma petite liste des films à voir ou à revoir. Evidemment, pour Suspiria j'attend avec impatience de le voir sur grand écran au...

  • Mais aussi

Autres actions de Sophia Six Femmes pour l'assassin