The Pros and Cons of Snowpiercing (Part 2)

Avis sur Snowpiercer - Le Transperceneige

Avatar Gothic
Critique publiée par le

Suite et fin de la critique en 2 parties, rédigée avec Noménale. Le début est disponible ici (à lire avant, sous peine de lecture embuée) :
http://www.senscritique.com/film/Snowpiercer_Le_Transperceneige/critique/27225628

[LEGER SPOIL]

C'est dans la file d'attente bondée qu'un accès de claustrophobie saisit alors Gothic.

- Je sais pas si c'est une bonne idée de tout miser sur ce train, finalement. Après tout, il y a des haches et des armes à feu à l'intérieur et j'ai fait qu'un an de judo, qu'est-ce qu'on fera si ça dégénère avec tant de monde dans un espace clos ?
- T'inquiète pas Gothic ! D'après ce qu'on a vu dans le documentaire, quiconque s'empare d'une arme dans ce train sait immédiatement s'en servir. En plus, c'est pas parce que tu te fais planter et étrangler que tu es vraiment mort !
- T'as toujours le bon mot pour rassurer, mais ne t'enflamme pas. Il manquerait plus que tu me dises qu'on sera aux premières loges pour le dernier relais de la flamme avant la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques !
- A vrai dire, j'ai trouvé ça assez dangereux, cette histoire de se taper dessus dans le noir pour s'amuser. Rien n'a pris feu mais je me demande quand même si c'est bien ignifugé. En plus, c'est dommage d'éteindre la lumière, il y a quand même une jolie déco. Et chaque chose est à sa place. Tu admettras que le concepteur du train a bien pensé sa machine.
- Ah, ça on peut dire qu'il est « the Head » Harris ! Même si vivre dans un environnement me rappelant Bioshock Infinite n'est pas des plus déplaisants, je ne sais pas si je supporterai d'être entassé avec une bande de bras cassés en froid avec les wagons de tête. Toi si, Nomé ?
- C'est vrai que je ne comprends pas pourquoi tout le monde ne peut pas s'aimer et se faire des câlins alors que l'avenir de l'humanité est en jeu, il faut encore qu'on pense à se tirer dessus par vitres et wagons interposés au risque d'endommager notre seul moyen de survie.
- Bon ben on rentre à la maison, on sort les pulls et on rallume le chauffage, alors ?
- Il était sympa ce documentaire mais un peu pessimiste et ils auraient pu nous épargner le placement publicitaire avec l'ours Coca-Cola à la fin, tu crois pas Gothic ?
- Mais tu sais bien à quel point ces documentaires sont toujours alarmistes !

Après étude du dernier documentaire de Bong Joon-Ho, Nomé et Gothic éternuant – il aurait vraiment dû prendre son écharpe - décidèrent d'un commun accord unilatéral de sortir de la file d'attente et de ne pas réserver de train pour cet hiver.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1064 fois
52 apprécient · 7 n'apprécient pas

Gothic a ajouté ce film à 3 listes Snowpiercer - Le Transperceneige

Autres actions de Gothic Snowpiercer - Le Transperceneige