Filmer l'ennui et le rendre intéressant ?

Avis sur Somewhere

Avatar Del-Flavio
Critique publiée par le

Le quatrième film de Sofia Coppola !
Un des films que j'attendais le plus cette année, tellement j'aime le travail de Coppola sur les ambiances, son univers si atypique, apaisant, envoutant...
Qui plus est, le film avait divisé les critiques, comme souvent, mais remporté le Lion d'or de la 67e Mostra de Venise.
Et bien, c'est l'énorme déception.
Le scénario a été écrit sur un post-it (une star de cinéma qui passe son temps à ne rien foutre dans les hôtels en attendant ses obligations Hollywodienne voit débarquer sa fille de 11 ans, Cléo). Et puis, bhe... rien. Peu de dialogues, pas de rebondissements, pas d'intrigues.
Sofia filme le silence, l'ennui. D'une très belle manière, il est vrai, toujours avec sa touch très intimiste et enivrante. Certains crient au chef d'oeuvre, et je les comprend, car moi aussi j'avais été happé et été complètement tombé sous le charme avec Lost In Translation, mais là, rien n'a fonctionné. Est-ce les acteurs ? Non, ils sont bons, et la petite Elle Fanning est d'ailleurs toujours aussi juste dans son interprétation (quel talent !) et mignonne dans son rôle de jeune adolescente en devenir. Est-ce la mise en scène, trop apathique ? Peut-être. Pourtant, on a tout de même droit à quelques plans enchanteurs, avec une photo toujours aussi soignée.
Seul la musique, composée une nouvelle fois par le groupe Phoenix, aux sonorités très parfaitement en concordance avec l'univers du film, arrive à nous intéresser.
Le reste est bien trop soporifique, et c'est bien dommage, car Mademoiselle Coppola tenait un sujet parfaitement en adéquation avec ce qu'elle sait faire de mieux, transporter et transfigurer le banal en extraordinaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 233 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Del-Flavio Somewhere