"Il ne joue même plus au Basket-ball ce bouffon"

Avis sur Space Jam

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Suite à une première retraire en 1993 après un troisième titre d'affilé avec les Bulls, Michael "His Airness" Jordan se lança dans le Baseball... et c'est là que Space Jam dépasse la réalité, il est alors appelé par les Looney Tunes pour un match crucial où il est question de l'avenir de la bande de Bugs Bunny !

Je ne compte même plus le nombre de visions pour cette oeuvre qui a bercé mon enfance et dont je ne me lasse pas !
Il faut dire que tout est réuni pour marquer une enfance, que ce soit la présence de Bugs et sa troupe, Mike Jordan ou encore ce super match qui conclu le film.
Surtout qu'avec le temps je suis devenu fan de basket, donc quel plaisir de mêler cette mélancolie avec l'affiche Suns - Knicks ainsi que les caméos de Pat Ewing, Larry Bird, Larry Johnson, Bogues, le jeune Eric Gordon (jouant un des fils de Jojo) ou encore Charles Barkey et notamment cette scène où des joueuses le prennent pour un imposteur !

Alors oui, on reste assez éloigné de l'inventivité et du génie de Qui Veut la peau de Roger Rabbit?, sorti 8 ans plus tôt, mais ça reste tout de même un immense plaisir. Les Looney Tunes sont réellement attachants, l'humour est là (notamment via Bill Murray), tout comme un certain charme qui se dégage de l'oeuvre (qui reste très bien faite tout en ayant pris aucune ride) et tout un lot de séquences mémorables !

Bref, que du bonheur que de retrouver Jordan et les Tunes pour une partie de Basket mémorable, qui réveille quelques souvenirs tout en gardant intact tout son charme et humour !

Et puis bon, Jordan était bien plus fait pour le Basket que le Baseball, ce film en est une preuve !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1138 fois
30 apprécient

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 11 listes Space Jam

Autres actions de Docteur_Jivago Space Jam