Lettre de Batman à Spider-Man

Avis sur Spider-Man : Homecoming

Avatar CrèmeFuckingBrûlée
Critique publiée par le

Cher Spider-Man,

Non, ce n’est pas parce que ce papier à lettre a un liseré d’or que c’est ce bon vieux Tony Stark qui t’écrit. Il s’agit en fait de moi, Batman, qui suis sûrement tout aussi riche mais évidemment plus intelligent – d’ailleurs ce mec a tout pompé sur moi mais là n’est pas la question, je ne vais pas laver mon bat-costume sale en public. Mon petit Spidey, tu es presque aussi culte que moi, et tu as été décliné de mille manières donc je vais m’abstenir de te faire la sempiternelle blague sur le fait que tu changes de tête tous les quatre matins. Enfin quand même, Spidey, je ne te reconnais plus.

Tu vois Spidey, contrairement à nous tous, tu es un peu un self-made man. Pas un à la Iron Man qui a quand même fait toute sa fortune en buttant des gens on le rappelle, pas un à la Bruce Wayne (un ami à moi, je sais pas si tu connais) parce que ça fait quand même un siècle qu’il vit sur son héritage donc ça se pose là dans le glandage, mais un vrai, un qu’on aimerait être, un qu’on pense pouvoir être. Tu as été aidé par le hasard, mais tu t’es fait ton costume sans avoir d’argent, tu te fabriquais des gadgets avec rien du tout. Tu étais le petit minet taquin mais qui galère à livrer des pizzas pour aider sa tante pendant que d'autres genre Bruce encore, qui n'ont plus personne à entretenir, vont faire la traversée de l’atlantique sur leur yacht. Et là j’ai été très étonné de voir que tu ne fais plus rien. Je me garderais bien de faire des commentaires sur l’espèce de costume-jogging-cagoule que tu arborais avant (je veux dire moi-même c’est Lucius qui s’occupe de moi) pour m’attarder sur le pyjama high-tech que Tony Stark te donne pour accoutrement. Bon déjà, avec le fric qu’il possède, le monsieur à la barbe très précise pourrait avoir de meilleurs designers parce que sans déconner ta tenue fait penser aux pires cosplay de la Japan Expo. Mais surtout depuis quand as-tu besoin de tout ça ? Avant tu avais de la personnalité, maintenant tu ressembles un peu à un Iron Man du pauvre en chemise de nuit qui discute avec une voix robotique qui n’a rien à foutre là et qui a pleins de fonctionnalités encore plus inutiles que des filtres instagram. Résultat des courses, tu te sers plus de ta combinaison électrique que de tes pouvoirs qui sont quand même badass. Alors peut-être que jaloux de ne pas être un mutant Tony a voulu te montrer que « un bon robot fabriqué grâce à des millions de dollars vaut mieux que tout tes entraînements en plein air de banlieusard pas capable de se payer une séance à la salle » mais c’est pas correct, et bordel, surtout, c’est pas toi. Je suis pas si tatillon sur les adaptations, sinon j’aurais refusé de reconnaître Heath Ledger comme un Joker, mais justement, si chaque super-héros peut être dérivé à l’infini avec un million de figures c’est parce que chacun représente malgré tout une idée : personnellement je suis le roi des émo, et toi tu étais le roi des gosses en difficulté. Sauf que tu es devenu le sous-fifre des puissants. On dirait une partie de président qui a mal tourné.

Mais du coup, on dirait que tu as été dépossédé de tout ce qui faisait de toi un mec cool. Elles sont où tes scènes de voltiges entre les buildings où tu deviens une sorte de singe coloré navigant dans une jungle de bitume ? J’ai bien compris le but de tes dernières aventures : te mettre dans des environnements différents (la banlieue chic, Washington, la mer, LE CIEL BORDEL) pour renouveler ton personnage et surtout se différencier des autres adaptations. Je trouve l’idée noble, c’est même la seule bonne idée de ce que j’ai vu, mais cela ne doit pas se faire au détriment de ton rôle de gardien de New-York, de shérif local qui fait corps avec sa ville. Le résultat est qu’en plus tes scènes d’actions sont ratées, même plus épiques. En banlieue : tu te ridiculises. En mer : tu échoues sans Iron Man. Au ciel : il fait nuit alors on voit QUE DALLE, et c’est brouillon, fouillis, très étrangement monté et chorégraphié. Et pour la scène de l’ascenseur… tu as le VERTIGE ?! Quand en haut de la tour de Washington tu as commencé à éprouver une véritable peur du vide, j’ai failli m’étouffer avec mon bat-coca. C’est comme si j’avais peur du noir quoi, ça ne peut pas marcher.

En plus ton ennemi volant, il n’a pas le vertige, LUI, donc tu passes pour un sacré couillon à côté. Pardonne mon verbe je savais que t’écrire serait une mauvaise idée, je m’emporte un peu. Parlons de ton pauvre ennemi qui devient l’instrument un peu malsain d’une idéologie ultra libérale, d’ailleurs je crois que Macron a applaudi quand il se fait arrêter. Donc c’est un pauvre prolétaire qui avant de se faire dépouillé par Tony Stark lui vole du matos et fait des armes de destruction massive avec (par ailleurs c’est passé inaperçu pendant 8 ans, les Avengers vous êtes encore plus incompétents que David Ayer sur Suicide Squad je savais pas que c’était possible). Et finalement il tourne en super criminel (ça aurait pu faire un développement intéressant son premier meurtre mais non, vite une BLAGUE) et la morale et bah… elle me paraît un peu crasse. En gros, heureusement que ce sont les puissants qui gèrent les matières dangereuses parce que le pauvre, lui, ne fera que s’avilir à son contact et n’est pas assez responsable pour s’en occuper. Alors ce n’est pas vraiment de ton fait mon petit Spidey, mais tu baignes complètement là-dedans, toi-même t’étant misérablement vendu.

Puis je passerai vite fait sur tes nouveaux camarades. Flash est passé de la grosse brute à un cancrelat stupide, ton meilleur pote qui à la base était une véritable avancée pour la représentation des personnes en surpoids à l’écran est la cible de quelques vannes grossophobes et est un cliché sur pattes, et Michelle… Alors pour le choix de l’actrice, je m’en fiche, elle est très mignonne, joue sympathiquement et tout mais… Dans quel univers MJ est le surnom qu’on donne à Michelle ? Quand à la fin de The Dark Knight Rises, on annonçait sans pression que John Blake s’appelait Robin (ce qui veut dire rouge-gorge quand même) c’était excessivement stupide, mais a priori tout le monde ne retient pas la leçon, vous avez décidé de vous la jouer pareil chez toi. Reste que si quelques blagues de tes figurants m’ont fait rire, toi tu m’as laissé de marbre.

Reprends-toi s’il te plaît, tu vaux mieux que ça, tu es devenu un faire-valoir, l’instrument d’une idéologie limite et une insulte à ce que tu es. Moi je t’adorerai toujours pour ce que tu étais, et il n’est pas trop tard pour revenir dans le bien.

Gros bisous bien baveux comme disent les jeunes,

Batman

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4100 fois
130 apprécient · 10 n'apprécient pas

CrèmeFuckingBrûlée a ajouté ce film à 3 listes Spider-Man : Homecoming

Autres actions de CrèmeFuckingBrûlée Spider-Man : Homecoming