On l'attrape, on la tue, on lui arrache...

Avis sur Spider-Man : Homecoming

Avatar Larry Sarrs
Critique publiée par le

...le costume d'Iron Man Jr.

Bon j'avoue que je sais pas trop sur quel pied danser avec ce troisième reboot de Spiderman. J'ai pas revu la première trilogie depuis des appliques murales mais j'en garde un mauvais souvenir, le premier reboot avec Garfield (pas le chat, l'autre) m'avait paru plus sympa et abouti, alors qu'en est-il de cette araignée version collégienne?

Le film attaque pendant Civil War, avec la version du nouveau Peter Parker en date, et je dois dire que ce Tom Holland a tout à fait la tête de l'emploi, bien plus que ces prédécesseurs. Il m'avait convaincu contre la team Cap, donc ca part plutôt positivement. Une fois n'est pas coutume, on retrouve Spiderman déjà piqué, déjà héros, déjà orphelin de père, mère et oncle. Et on en parle pas. Choix judicieux pour ma part, une troisième film avec la même histoire mais un méchant différent, ca serait juste saoulant. Non ici on est en plein cycle Marvel, et si on n'assiste pas à la naissance du héros, c'est celle du méchant qui s'impose. Et quel méchant! Quoi le Vautour il est pas cool? Non en fait, on s'en fout du Vautour, c'est Michael Keaton putain, il aurait pu arriver en Batman ou en Beetlejuice, ca aurait été aussi classe (!). C'est la force de ce film : le casting des personnages principaux. Tom Holland est top, Keaton sublime, Downey se pose de plus en plus en chef des Avengers et a définitivement perdu son coté fantasque, personne n'en fait des tonnes, mais ca fonctionne à merveille.

Dans l'optique tout public de Disney, la moyenne d'âge visée descend malheureusement d'un cran, et les méchants bah... sont moins méchants. Fini le monde 100% manichéen où les tyrans sont tyranniques et les assassins... assassins. Directe suite à Civil War oblige, le méchant de l'histoire est créé indirectement par Stark, et oui, et s'il vend des armes, c'est pour nourrir sa famille (et payer sa taxe d'habitation, vue la baraque...). De conduc de travaux dans le TP à trafiquant d'armes, je veux dire, pas besoin de lettre de motivation, t'apprends sur le tas, et tu te fais une armure à la Ironman, même sans être un génie... Ouais bon, capillotracté quand même...
Mais faut bien ca pour contre-balancer l'armure ultra-high-tech de Spiderman, parce que bon, le Jarvis version nana pour donner la réplique à Parker, dans son spandex 5 étoiles, c'est presque une demi-mesure pour se confronter à des armes chitauri. Et c'est too much néanmoins, Spiderman n'a pas besoin de ca, au départ c'est quand même le héros prolo démerdard, là il a obtenu la bourse Avengers donc il en use et abuse, on ferait pareil hein? C'est surement le gros défaut du film, cette technologisation de l'homme araignée, c'est un mutant, il se bricole ses lances toiles maison, il a pas besoin de cette armure dont finalement il prouve qu'il se passe bien à la fin (that's the plot bro).
Niveau action, FX, rebondissement, on est servis, perso je me suis pas douté un seul moment que le Vautour était le père de la petite copine, le passage où Spiderman ne sert à rien en banlieue m'a vraiment fait marrer, tout comme l'interrogatoire, le combat sur l'avion m'a bluffé, après je trouve que le film souffre quelques longueurs, et bien sur, tombe dans les clichés inévitables : dépassement de soi, sauver la princesse et destituer les méchants. Et surtout, surpasser la figure paternelle, Stark. Tout ce film, pour prouver qu'il ne veut en fait pas faire parti des Avengers, et qu'il est finalement, à 14 ans, plus sage et meilleur que Ironman... ah ouais ok...
J'ai rien contre Disney, mais entre ce Spiderman et le dernier Thor en date, j'ai l'impression de regarder la suite de Vaiana, et j'avoue que ca commence à m'user un peu. Les cycles de super-héros seraient-ils entrain de s'essouffler pour de bon?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 196 fois
Aucun vote pour le moment

Larry Sarrs a ajouté ce film à 1 liste Spider-Man : Homecoming

  • Films
    Illustration Super Héros

    Super Héros

    Avec : X-Men : Le Commencement, The Punisher, Hancock, Ghost Rider,

Autres actions de Larry Sarrs Spider-Man : Homecoming