Remarquable film de science fiction militaire. L'Alien symbiotique russe.

Avis sur Sputnik, espèce inconnue

Avatar Mika Gio
Critique publiée par le

Les Russes ont vraiment frappé fort avec cet excellent "Sputnik". D'ailleurs pas compris le titre, car on évoque à aucun moment Sputnik. La mission spatiale du début probablement? L'histoire est captivante du début à la fin. L’héroïne : une neuropsychiatre extrêmement courageuse (sacrée paire de coucougnettes)

la scène de la cage wooow !!! Ou la séquence de la levée de vitre dans la chambre !!! je meuuurs

, Très talentueuse et trop humaniste (son défaut ?). Et un astronaute (excellent acteur) victime de son mal : un alien parasite inconnu (depuis la mission) habite dans son corps et il vit en symbiose avec celui-ci. Si on extrait l’extraterrestre (qui loge dans son intestin), l'astronaute russe décède! La neuropsychiatre est donc engagée par l'armée russe scientifique afin de trouver une solution : sauver le pauvre astronaute (ou pas ...). C'est fascinant et chaque personnage agit dans son propre intérêt. On avait (par exemple) une estime et un respect pour certains personnages, et d'autres (au contraire) apparaissent comme détestables (d'entrée de jeu) ... mais pourtant !!! l'intrigue est tellement incroyablement bien conçue, qu'on changera (à l'opposé !!!) nos opinions sur les personnages. Chapeau! Car tout reste réaliste et cohérent, rien n'est tiré par les cheveux. Et j'en viens au meilleur : l'extraterrestre symbiotique! Subtilement conçu (mais digne des effets spéciaux américains). Carrément effrayant dès la première fois ou nous l’apercevons

(entre 2h30 et 3h40 du matin tous les jours, il doit sortir de son hôte humain)

. On le craint !! comme on arrive à éprouver un peu de compassion pour lui. Il est en tout cas redoutable. Et l'idée-concept le concernant est géniale :

il se nourrit du cortisol des êtres humains, hormone secrétée par l'homme quand il a PEUR !!!

Je vous laisse imaginer le carnage ... La fin est réussie (beau travail d'équipe, si j'ose dire ^^, très émouvante aussi ! (mais désolé) plutôt prévisible dès la moitié du film.

La séquence la PLUS TERRIBLE pour moi :

l'armée russe a trouvé l'idée d' "offrir" des prisonniers (par un système de cage à tunnel) à cet alien qui avait de plus en plus faim soir après soir. Les pires prisonniers, les violeurs etc ... Mais c'est insoutenable! Car l'armée russe avait constaté que l'hôte humain était en meilleure santé quand l'alien se nourrissait suffisamment de cortisol humain. Les souris, lapins (du début) n'ont plus suffi, et l'astronaute-hôte tombait malade. Horrible.

Un des meilleurs films de science fiction 2020. Bravo aux russes. La musique est sensationnelle, très puissante, ou discrète (mais mélodique) et marquante. Les bruitages humides de l'alien sont top aussi. A VOIR.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1565 fois
4 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Mika Gio Sputnik, espèce inconnue