Le plaisir des larmes

Avis sur Star Wars : Épisode III - La Revanche des Sith

Avatar Cer45Rt
Critique publiée par le

Au XIXème siècle, déjà, dans son magnifique recueil des Nuits, Alfred de Musset, l'affirmait :

Les chants les plus tristes sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots.

George Lucas, n'est pas Musset ; pourtant, à sa manière, il suit cette maxime, à la lettre, surtout dans ce troisième et tragique épisode de Star Wars, le plus sombre, le plus émouvant, le plus insoutenable, de tous, et l'un des plus ambitieux, avec des scènes épiques, écrasées par la musique de Williams, qui porte tellement d'émotions... Il y a une vraie grandeur, dans cet épisode, de Star Wars, qui est, somme toute, le meilleur film qu'on pouvait espérer, après L'attaque des clones. Pourtant, c'est vrai, que la première fois, que je l'avais visionné, juste après le choc de L'attaque des clones ( à mon sens, le meilleur opus, de la célèbre série de George Lucas ), je ne l'avais pas apprécié ; ce mets est trop délicat, pour être estimé à sa juste valeur, dès la première fois, qu'on le goûte. Ce n'est qu'après l'avoir revisionné à plusieurs reprises, que, je me suis enfin rendu compte, de la puissance extraordinaire, dégagée par ce film !... Et, autant, la première fois, que j'ai vu La revanche des Sith, j'ai y ai trouvé trop de combats, dont, bien trop pris par l'action, sans connaître le film dans sa globalité, maintenant, je puis admirer sa puissance ; admirer les grandes scènes épiques et souvent déchirantes ; admirer, cette subtilité, si rare, dans les films à grand budget, avec laquelle Lucas, met en scène chacun de ses personnages ( qui sont, d'ailleurs, tous, très bien joués-on notera aussi bien l'art du mal, de Ian McDiarmid, que la subtilité psychologique du jeu d'Hayden Christensen, la perfection de celui d'Ewan McGregor, qui endosse très naturellement le manteau, d'Obi-Wan Kenobi ), admirer cet art du tragique, qui permet à Lucas, de continuer à construire son mythe ( car Star Wars, en est un ). Cet épisode, est celui des émotions déchaînées, le point d'orgue, autour duquel tout Star Wars, est construit, celui où tout bascule. C'est aussi l'un de ceux où il y a certaines des scènes les plus attendues des fans : chute d'Anakin, proclamation de l'Empire Galactique, Palpatine vs Yoda, Palpatine combattant au sabre laser, Anakin, devient Dark Vador... Et, c'est un plaisir, d'abord pour le coeur, ensuite, pour les yeux, et puis, enfin, pour l'intellect, ravi de découvrir une telle oeuvre d'art, qui, en plus, est d'un visuel tout à fait spectaculaire !
On notera aussi un film assez profond, non seulement, grâce à ses réflexions politiques assez profondes ( comme le précédent ), mais aussi, grâce, à certaines réflexions sur la guerre, ou sur le mal, qui touche souvent à des vérités plus profondes qu'elles n'en ont l'air, sur la nature et la condition humaine.
Mais le film reste surtout un grand moment d'émotion, et c'est ce qui en fait un film si marquant, grâce à son caractère souvent pathétique, tragique parfois, qui est assez universel, pour avoir rencontrer un écho, chez moi. J'ai pris plaisir à ce tragique, à cette tristesse ; car elles sont belles. J'ai pris ce même plaisir, que je prends parfois en lisant Shakespeare ; et, peut-être, Lucas, n'est-il pas indigne, d'y être comparé ! Oui, enfin, j'ai ressenti, le plaisir subtil et noble, qu'il y a dans les oeuvres, où les larmes se mêlent et cette émotion plus haute, dont on ne saurait parler, à cet état extatique face aux grandes oeuvres d'art, qui transcende le chagrin, et nous donne, un fabuleux plaisir : celui, qu'avec les larmes seules, nous pouvons ressentir !...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 35 fois
1 apprécie

Cer45Rt a ajouté ce film à 10 listes Star Wars : Épisode III - La Revanche des Sith

Autres actions de Cer45Rt Star Wars : Épisode III - La Revanche des Sith