L'enfance.

Avis sur Star Wars : Le Réveil de la Force

Avatar Pierre-Yves_Georges
Critique publiée par le

Les nouveaux personnages, dans le Réveil de la Force, sont des fans de Star Wars. Ils sont spectateurs du film, et ont le privilège d'être au premier rang de la suite des aventures des anciens, Han, Leia et Luke.
Aussi, les nouveaux n'agissent pas et n'ont aucune influence sur l'intrigue. Ils contemplent les anciens, Han en tête, et tentent d'apprendre deux, d'apprendre la façon dont on agit sur l'histoire.

Autrement, les nouveaux personnages sont des enfants (et, à l'inverse, les anciens, des adultes). La motivation de Rey ? Attendre le retour de ses parents (et ce, du début à la fin du film). Celle de Finn ? Fuir, ou dans un second temps, sauver Rey quitte à mettre la totalité de la galaxie en danger (il n'y a qu'un enfant pour avoir si peu le sens des responsabilités).
Et comme tout enfant dans un tel contexte, ils ne sont pas à la hauteur.

Aussi, en fin de film, lorsqu'Han, le seul adulte, meurt; les enfants n'ont plus aucun responsable pour mener la lutte à leur place.
La réplique "Nous allons régler ça entre nous. Han Solo ne peut plus te sauver." que dit Kylo Ren est, en ce sens, ultra intéressante. On dirait un petit caïd de cour de récré qui se réjouit de l'absence des parents pour martyriser ses camarades.
Parce que c'est exactement ce qu'est Han pour les personnages (Ben de façon effective et Rey plus subtile): un père.

Du coup, maintenant que sa suite est sortie, on peut affirmer que cette nouvelle trilogie commandée par Disney a un sens, contrairement à ce que certaines personnes peuvent dire. Ce sens, c'est le rapport au père; plus précisément la façon dont il évolue avec le temps. D'abord, on l'idéalise (on est alors au stade de l'enfance, et c'est donc ce que le 7 illustre) puis on le rejette (au stade de l'adolescence, que montre le 8).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 135 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Pierre-Yves_Georges Star Wars : Le Réveil de la Force