Disney : on a pas d'idée mais on sait faire du blé.

Avis sur Star Wars - Les Derniers Jedi

Avatar Sem_Kadosch
Critique publiée par le

Après un Star Wars VII en demi teinte vu qu'il n'était qu'un remake à peine déguisé du tout premier SW sorti en 1977, Disney poursuit sa nouvelle trilogie avec The Last Jedi. Pour le coup on a droit à un nouvel épisode flambant neuf, et on ne peut pas reprocher cette fois-ci, au studio de souris la plus célèbre de l'histoire, d'avoir pris son inspiration dans un film plus ancien.

On va pas y aller par quatre chemins le film est une purge. Et encore je pense que je suis en dessous de la vérité. Car si le premier était un bon film sci-fi / action mais un mauvais Star Wars, ce deuxième volet se permet le luxe de se foirer en tant que SW, film de science fiction, et film tout court.

Toutes les intrigues amenées dans l'épisode précédent sont complétement abandonnées...

Rey jeune femme au fort caractère et à la forte combativité, qui possède des origines mystèrieuses et potentiellement la nouvelle élue de la force qui va surpasser les Jedis précédents, et bien en fait non après un quart d'entraînement Jedi elle se livre à l'ennemi et c'est sa seule utilité dans le film. Et ses parents? En fait ils ne sont personnes.

Ok bon peut-être que Finn va avoir un développement intéressant. Quoi? Le gars cherche tout le film à fuire, et le seul moment héroïque auquel il fait face, où on le voit près à se sacrifier pour ses amis lui est arraché violament par un personnage secondaire pour lequel nous n'avons pas la moindre empathie et qui provoque l'histoire d'amour la plus nulle de l'histoire du cinéma "Finn je t'aime c'est pour cela que j'ai commi un attentat kamikaze sur ton vaisseau, on à faillit y passer tous les deux mais c'était ma manière de te montrer mon amour. Heureusement pour nous aucun troopers ne nous tire dessus pendant que nous avons cette discution". L'incompréhension se lit même dans le regard de John Boyega qui à l'air de se dire "attend... quoi? c'est vraiment comme ça que la scène se passe?"

Bon malgré tout on va sûrement apprendre les origines de Snoke, son plan machiavélique et ses raisons pour avoir corrompu et pris sous son aile Kylo Ren aKa Ben Solo... A on me signale que Disney à aussi décidé de foutre cette intrigue dans les chiottes et de tirer la chasse plusieurs fois. Snoke apparait très exactement 2 min à l'écran avant de se faire tuer comme un bleu-bite par Kylo. Entre la sensation du "attend le gars qui est sensé être le super vilain du film, qui est sensé être ultra puissant, qui à remonter l'empire depuis ses ruines, celui pour qui Kylo à l'air d'avoir autant de respect et de peur, il vient d'être tuer en 10 secondes sans même se battre" et le combat d'infirme qui s'en suit entre Rey, Kylo et les gardes du corps de Snoke (incroyable de voir une chorégraphie de combat aussi pathétique en 2018), l'envie de vomir monte d'un cran.

Bon ok, mais c'est toujours pas grave, après tout la grosse attente se fait sur Luke Skywalker, que va-t-il nous dévoiler? Qu'a-t-il pû apprendre des livres sacrés des Jedis pendant toutes ses années d'hermitage? Après tout il avait pris le soin de laisser un carte derrière lui pour qu'on puisse le retrouver en cas de soucis? WHAT? Il n'a rien a apprendre à Rey car il s'est coupé complètement de la force, il balance son sabre laser comme si c'était un chaussette (bon ok ça m'a fait sourire ce passage), mais la grosse révélation c'est qu'en fait il est venu sur cette îls pour mourir? Euh...ok. S'en suis une discussion avec Yoda (enfin le Yoda de 1980... enfin une réplique du Yoda de 1980 acheté au GIFI d'à côté probablement tellement l'effet est cheap) qui est maintenant capable d'invoquer la foudre depuis l'au-delà... Dans le prochain on aura droit à une bombe nuclaire balancées par Qui-Gon Jin?

Puis au milieu de tout ça on a une scène de 20 secondes nous montrant Chewbacca, qui a participé à la bataille des clones, qui est le co-pilote et ami du célèbre Han Solo et combattu avec lui l'empire de Dark Vador, on le voit avoir une crise existentielle sur "Manger de la viande est-il mal? Faut-il que je devienne Végan?" Mais sérieux? Sérieux? Un putain d'alien qui ressemble à un animal sauvage et qui à plus de 200 ans à les mêmes questions existentielles que le Social Justice Warrior moyen?

Bon on passe vite fait sur le fait que Leia sait utiliser la force (ah bon?) et va jusqu'à survire au vide de l'espace en volant comme superman (attendez on parle toujours de star wars la?) pour au final survivre... Mais pour ceux qui connaissent un peu Star Wars les seuls à avoir survécu au vide de l'espace étaient des siths et ils en sont sorti très amochés. Ici on voit Leia faire ça comme une promenade du dimanche.

Tellement d'erreurs, de moments wtf, de paresse scénaristique, de mauvaise réalisation, de mauvais jeux d'acteurs qui n'y croient plus du tout, que je vous avoue que je m'y perd un peu en écrivant ces lignes, dépassé que je suis par ce raz de marée de souvenirs putrides émanant du film.

Pour résumer : pas de bataille dans l'espace digne de ce nom ou de combat au sabre laser proprement réalisé, pas de Jedi, pas de sith, pas de développement d'intrigue ou de personnage, pas de logique vis à vis de l'univers Star Wars développé par les films précédents, exit aussi la dignité des personnages légendaires de la saga, tout est raté, tout tombe à plat...

Si le film réussi sur un point, c'est qu'il arrive à nous livrer 2h30 de vide intersidéral. Une merde cosmique que l'on espère repartir pendant très très longtemps, dans une loingtaine galaxie...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 169 fois
3 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Sem_Kadosch Star Wars - Les Derniers Jedi